Articles

  • Franc-maçons assassins !


    par | | (3) commentaire

    Les titres de l’article ci-dessous manipulent en atténuant les faits. Ce ne sont pas des tentatives mais des assassinats réels ! Notamment ceux de Chevaline ! Plus de huit ans après le quadruple assassinat de la tuerie de Chevaline (Haute-Savoie), Le Canard Enchaîné révèle que les enquêteurs ont identifié les coupables, tous issus d’Athanor, une loge franc-maçonne située en région parisienne. Ses membres, d’anciens fonctionnaires de la DGSE, d’ex-journalistes ou policiers, ont été arrêtés alors qu’ils s’apprêtaient à assassiner une coach sportive et hypnotiseuse. Le commanditaire n’est autre qu’un ancien commandant de la direction du renseignement intérieur, chez qui les enquêteurs ont découvert des munitions de calibre 7.65 identiques à celles utilisées pour abattre, avec un Luger P06, les victimes de Chevaline, de deux balles dans la tête. Le 5 septembre 2012, trois membres de la famille al-Hilli, des citoyens britanniques d’origine irakienne, et un cycliste savoyard, Sylvain Mollier, avaient été assassinés sur un parking proche du lac d’Annecy. Le 24 juillet 2020, la police arrête deux agents de la DGSE qui se préparent à exécuter une femme qu’ils prétendent être du Mossad. Le 21 janvier 2021, les enquêteurs apprennent que les ordres viennent d’un ancien commandant de la Direction du renseignement intérieur. Arrêté, celui-ci avoue qu’il appartient à la loge maçonnique Athanor dont un ancien “vénérable”, lui-même coach en entreprise, a commandité l’assassinat d’une concurrente coach en confiant la mission à Frédéric V., un franc-maçon de la même loge Athanor, ex-journaliste du Dauphiné libéré reconverti dans l’intelligence économique. Le Canard enchaîné écrit que lorsque les enquêteurs se sont intéressés de plus près à la loge maçonnique Athanor, ils ont découvert “une véritable PME du crime”. Le franc-maçon Frédéric V. en question a avoué être impliqué dans diverses barbouzeries liées aux élections municipales. Il a aussi réalisé quelques actions d’intimidation à la demande d’entrepreneurs. Avec notamment à la clé un mort à Levallois. Au cours de ses aveux, le franc-maçon Frédéric V. explique également que lui et ses petits camarades de la loge Athanor rémunèrent des policiers francs-maçons pour leur fournir des renseignements en consultant les fichiers de police. Et, comme par hasard, l’ex-RG passé aux aveux aurait fait une très curieuse tentative de suicide dans sa cellule de la prison de Meaux-Chauconin (Seine-et-Marne) alors qu’il devait y être placé sous étroite surveillance. De quoi agacer enquêteurs et juges d’instruction privés d’un témoin capital hospitalisé dans un état grave. La secte maçonnique est décidément toujours apte à fournir à l’actualité des dossiers sulfureux. Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien https://1291.one/franc-macon/

  • Histoire


    par | | (0) commentaire

     La vraie histoire suisse: www.de-siebenthal.com/site04.htm – 65k – L’Arménie et la Suisse burgonde, les deux premiers royaumes chrétiens de l’histoire, doivent tout faire pour sauver l’ Orient et l’ Occident. Saint Materne, le fils de la veuve de Naïm et le dernier message du Pape en Suisse à l’Allmend de Berne pour les JMJ 2005. Les anciennes traditions, notamment de ma famille, confirmées par de nombreux théologiens dont Saint Pierre Canisius, et les historiens  Orose et Socrate, nous apprennent que Materne était le fils ressuscité par Jésus, de la veuve de Naïm (Luc 7,11-17) dont le texte est exactement celui utilisé par le Pape pour envoyer les Suisses aux JMJ  2005. Ayant suivi Saint Pierre dans ses pérégrinations, celui-ci, ayant appris que toutes les légions romaines avaient disparu dans les forêts du Nord,l’envoya dans les régions du nord des Alpes pour convertir cette grande puissance. Il a commencé à Octodure (Martigny) Thun et Lausanne. C’est alors qu’il rencontra ses deux disciples Euchère et Valère. Un jour Materne, arrivant en Alsace dans l’importante cité romaine de Ehl Vet ou Helvet, épuisé par ses périples, s’endormit dans la paix du Seigneur. Ses disciples ne pouvant se résoudre à sa disparition prirent le chemin de Rome, allèrent voir Pierre dans sa prison, et celui-ci leur donna son bâton pastoral. Ils revinrent en Alsace, le déposèrent sur le corps et Materne ressuscita une deuxième fois. Saint Materne, évêque et disciple de Saint Pierre a évangélisé aussi l’Alsace et la vallée du Rhin avant de s’installer à Worms, Trèves et meurt à Cologne. Tous trois arpentèrent la Suisse et la vallée du Rhin, évangélisant la population et construisant des lieux de cultes. Nous connaissons celui de Ehl et aussi celui que nous pouvons encore voir de nos jours à Avolsheim prés de Molsheim: c’est le petit sanctuaire appelé Dompeter (Domus-Petri ou Maison de Saint Pierre). Cette église vénérable est ombragée par un très ancien tilleul sous lequel, la tradition veut que l’évêque Materne y ait prêché et ait été arrosé par l’eau de la source Sainte Pétronille, portant le nom de la fille de Saint Pierre. Cette église a servi pendant tout le Moyen Age d’église mère pour toutes les localités environnantes. Il est facile de penser que Materne et ses disciples ne sont pas partis en Allemagne sans avoir laissé derrière eux un clergé pour continuer la mission commencée et l’église d’Avolsheim (ou une autre) a peut-être été plus qu’une simple église et peut-être une église épiscopale pour le siège apostolique fondé par Materne. Ce qui justifierait la construction du baptistère que nous voyons encore à un peu moins d’un kilomètre de là. Un ancienne tradition veut aussi qu’il ait construit l’actuelle église Saint Pierre le Vieux à Strasbourg. On peut bien considérer Materne comme l’apôtre et le fondateur du siège épiscopal de Lausanne/Aventicum/Helvétie qui couvrait toute la région, notamment le Mont Pilate selon Voragine et St Nicolas de Flüe aurait une grande importance pour l’Eglise. Le royaume burgonde de Worms était catholique et ils résistèrent aux Huns d’Attila dans la grande bataille des Nibelungen, décrite par un évêque catholique sur 7 parchemins qui viennent d’être retrouvés. Les Burgondes, les seuls barbares qui ne violent pas les femmes, venaient de Bornholm dans la Baltique, puis de Pologne avec leurs vaches  blanches et rousses dites du Siebenthal ( simmental). A en croire les témoignages concordant de deux historiens de l’Eglise vivant au Ve s., Orose et Socrate, une partie au moins des Burgondes du Rhin étaient catholiques. Ce royaume romano germain est attaqué par une coalition romaine, hunnique (Attila) et franque. Cette gigantesque bataille, Les Nibelungen, écrite par un évêque, fit plus de 20’000 morts. Leur chant était : Christus regnat, Christus vincit, Christus imperat, Gloria Patri…Sicut erat… La langue des Valsers suisses est la plus proche de la langue des Nibelungen. Le complot continue aux champs catalauniques, Huns et Romains liquident par ruse le maximum de «  barbares » chrétiens. Idilco, princesse burgonde, tue Atle (Attila) pendant la nuit de « noces » forcée. Une autre preuve de cette christianisation est celle de St Maurice qui avait reçu l’ordre de tuer tous les habitants près de Octodure ( Martigny) au Nord des Alpes car ils étaient tous déjà chrétiens. Son refus et celui de sa légion furent la cause du célèbre martyr. Les modèles chrétiens de Zabulon et Nephtali, existent encore près de Sion en Suisse, modèles du fédéralisme. Les premiers rois chrétiens au Nord des alpes. Cette période est une des grandes phases de l’histoire chrétienne. St Sigismond, burgonde,  est le premier roi saint chrétien au Nord des alpes, est inhumé à St Maurice. Les Burgondes régnèrent le long du Rhin ( Worms, Cologne), puis sur les actuelles Suisse, Bourgogne, Dauphiné et Provence. Godomar, son frère héritier de la couronne, ordonna aux Burgondes de se cacher dans les Alpes à Gessenay Gstaad  et donnât la couronne à tous, car tous sont prophètes, prêtres et rois dans les rings burgondes, ancêtres des Landsgemeinde et de la démocratie directe suisse pour gérer l’Allmend. Vu la coalition des forces qui voulaient les détruire, car c’était le premier royaume chrétien, les Burgondes, sur l’ordre de leur roi G odomar se sont réfugiés autour de G essenay, G Sana, Saanen, autour d’une autre église St Maurice, G staad, G steig, à une journée de marche du sanctuaire de St Maurice, qu’ils avaient construits et financés pour l’éternité de la Laus perennis de leur roi St SiG Gismond. Le G est important, Grüss Gott, Gemeinde, Germains, Gemut, Grund, Genf, Notre tradition dit que nous venons de Japhet, comme les arméniens, prononcé Gaphet, avec le G guttural mixte de Goth. Nos adversaires voulaient se moquer de nous en parlant de l’art « gothique » des cathédrales burgondes. En 491, Clovis épouse la nièce de deux rois burgondes, Clotilde, dont les parents et les frères ont été massacrés par des proches. Elle est chrétienne, elle fera tout pour amener son époux à la conversion et à la Foi au Christ. N’oublions pas que de nombreux historiens situent le site de la Bataille de Tolbiac dans l’actuel Kochersberg au nord-ouest de Strasbourg ou près de Cologne, cette bataille, dont il lire la suite

  • Restaurants


    par | | (1) commentaire

      Un message (PDF joint) à disposer sous les sets de table de restaurants (voir photo) pour inciter les clients à voter NON aux compléments de la loi Covid le 28 novembre. Les clients touchés sont ceux qui sont en salle et qui disposent d’un certificat Covid, donc notre public-cible. https://docs.google.com/document/d/1f4L_sSNapWSzAqEH1tqW43bKt1rvQ7Ghu2n2Fl4Ydwg/edit?usp=sharing Chère cliente, cher client,  Nous avons un immense plaisir à vous recevoir à notre table. Malheureusement, depuis le 13 septembre, nous sommes, pour la troisième fois en 20 mois, durement impactés par des mesures sanitaires qui nous empêchent de travailler normalement.   Notre chiffre d’affaire s’effondre une fois de plus car de nombreuses personnes sont privées de restauration. Aucune contrepartie financière ne sera suffisante pour garantir notre activité future.  Pour pouvoir continuer à vous servir comme par le passé, nous vous invitons à dire NON aux durcissements de la loi Covid-19, lors de la votation du 28 novembre prochain.   Nous vous remercions d’avoir lu ce message, et vous souhaitons une bonne dégustation ! https://docs.google.com/document/d/1f4L_sSNapWSzAqEH1tqW43bKt1rvQ7Ghu2n2Fl4Ydwg/edit?usp=sharing Lettre à Gastro Fribourg Madame la présidente Muriel Hauser,   Je n’attendais pas impérativement d’accusé de réception ou de retour sur mon courriel du 16 septembre 2021, même si cela aurait été séant.   Le fait du jour. Un ami avait organisé ce midi au restaurant du Cygne, à Gletterens, un repas convivial à quatre. Ne disposant pas d’un certificat sanitaire parce que je choisis librement de ne pas subir un acte vaccinal avec un produit en phase d’expérimentation, dont les effets secondaires graves ( AVC, myocardites, fausses couches, thromboses pulmonaires etc.. ) sont de plus en plus révélés par le monde médical et scientifique, et parce les lieux de test antigéniques sont complètement débordés et que je n’ai pas pu obtenir de rendez-vous en temps raisonnable, la dame « d’accueil « ( ! ) m’a sèchement dit que je n’étais pas le bienvenu, que l’on ne m’admettrait pas à la table de mes trois amis, que l’on ne me servirait aucun repas et que j’étais sommé de quitter les lieux.   J’ai fait valoir que je suis en parfaite santé et que le certificat sanitaire est illégal, comme je l’expose dans l’argumentation envoyée le 16 septembre 2021. Ni cela ni l’intercession d’un de mes amis auprès de la patronne venue à la rescousse de la dame d’accueil n’ont été entendus. Je devais « dehors « au besoin après appel de la police. Moi qui me réjouissais d’un moment convivial et de filets de perches que le chef apprête à merveille, je suis sorti la boule au ventre.   Voilà où mène la sale politique sanitaire d’Alain Berset et de sa clique. Perfidement, on menace les restaurateurs de sanctions pouvant aller jusqu’à la fermeture de l’établissement en les obligeant à fliquer leurs clients. Ils deviennent les « contrôleurs « de la santé des gens, ce qui n’est pas leur rôle. Et cela marche par l’obéissance, ainsi qu’en toute dictature.   Quand donc Gastro Suisse et ses sections cantonales, dont celle que vous présidez, vont-elles s’insurger et refuser d’appliquer une consigne débile, liberticide et génératrice de conflits, alors même que la situation sanitaire ne la justifie pas ? Un mot d’ordre clair est suffisant pour en revenir à une situation normale. Osez donc le donner, même s’il demande du courage. L’État tyran n’existe que par la puissance qu’on lui donne. Et donnez à vos membres la consigne impérieuse de dire NON à cette infâme loi Covid le 28 novembre 2021.   Pour ce qui est du restaurant Le Cygne, je prie la dame d’accueil et la patronne de ne pas me tenir rigueur des propos un peu vifs que j’ai eu à leur encontre sous le coup de la colère. Elle n’était pas dirigée contre elles en tant que personnes humaines respectables, en qualité seulement de rouage d’une machine étatique perfide. Je mets l’établissement en copie de ce message, que vous pouvez diffuser comme il vous le paraîtra bon dans l’intérêt de la liberté et de la démocratie gravement menacées.   Soyez assurée, Madame la présidente Muriel Hauser, de mes meilleurs sentiments. Henri Gendre, avocat citoyen indépendant https://odysee.com/@Chloe_F:b/Votation_28_Novembre_NON_AUX_AJOUTS_CACHES_DU_19_MARS_LOI_COVID19:c

  • Actions


    par | | (0) commentaire

    Pacte fédéral suisse de 1291 De bas niveaux de vitamines D, obtenues gratuitement par le soleil sur la peau, provoquent le syndrome de Kawasaki et d’inflamation multisystèmes La Bible en français courant   Proverbes 15 : 30  Un regard bienveillant donne de la joie et une bonne nouvelle ranime les forces.  Proverbes 16 :24  Des paroles aimables sont pareilles au miel, qui est agréable au goût et bon pour la santé.  Proverbes 19 : 8  Apprendre à réfléchir, c’est agir pour son propre bien, s’appliquer à comprendre mène au bonheur.   Proverbes 20 : 15  L’or n’est pas rare et les perles abondent. Des paroles instructives constituent un trésor bien plus précieux.    Très chers amis au service de la vérité, des principes éthiques[1] que sont l’autonomie, la bienfaisance, la non-malfaisance et la justice, ainsi que les compétences morales[2] que sont la fiabilité, la fidélité, l’authenticité et l’honnêteté,   La RTS informe que « L’initiative pour les soins infirmiers va trop loin pour le Conseil fédéral », à prendre connaissance sous : ats/cab. L’initiative pour les soins infirmiers va trop loin pour le Conseil fédéral. Rts.ch [en ligne]. Publié mardi 12 octobre 2021 à 13 :37 Modifié mardi 12 octobre 2021 à 20 :43. Disponible à l’adresse : https://www.rts.ch/info/suisse/12561032-linitiative-pour-les-soins-infirmiers-va-trop-loin-pour-le-conseil-federal.html Est écrit : L’initiative pour les soins infirmiers forts va trop loin aux yeux du Conseil fédéral. S’il partage l’essentiel de ses préoccupations, le gouvernement estime que ce n’est pas à la Confédération de réglementer les conditions de travail. L’initiative, soumise au peuple le 28 novembre, demande à la Confédération et aux cantons de garantir qu’il y ait suffisamment de diplômés. L’Association suisse des infirmiers, à l’origine du texte, veut également inscrire dans la Constitution une réglementation des salaires et veut imposer à la Confédération de veiller à une meilleure conciliation entre vie professionnelle et familiale. Le contre-projet élaboré par le Parlement reprend les principales demandes de l’initiative, a rappelé mardi le conseiller fédéral en charge de la santé Alain Berset. “Il permettrait en outre une mise en œuvre plus rapide”. >> Votations fédérales du 28 novembre: participez à notre premier sondage Un milliard pour la formation Le texte du Parlement partage avec les initiants l’objectif essentiel de la formation. Au cours des huit prochaines années, environ un milliard de francs sera consacré à la promotion de la formation. Les mesures déjà en cours pourront ainsi être renforcées rapidement. Celles déjà mises en place par la Confédération et les cantons ont contribué à augmenter significativement le nombre de diplômés ces dernières années, a rappelé le conseiller fédéral. Parmi elles, le renforcement de l’autonomie des infirmiers, le Masterplan “formation aux professions de soins”, un programme de réinsertion professionnelle et des mesures pour améliorer la compatibilité entre vie professionnelle et familiale. >> Les précisions de Camille Degott dans Forum : Renforcer les soins infirmiers, oui, mais sans aller trop loin, estime le Conseil fédéral. [Émission radio]. Forum [en ligne]. Mardi 12 octobre 2021 à 18 :02. Disponible à l’adresse : https://www.rts.ch/audio-podcast/2021/audio/renforcer-les-soins-infirmiers-oui-mais-sans-aller-trop-loin-estime-le-conseil-federal-25769845.html Pas de réglementation par la Confédération Au vu du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques, davantage de soignants devront être formés à l’avenir, reconnaît le Conseil fédéral. L’attrait de la profession et le maintien des soignants dans leur métier dépendent effectivement de bonnes conditions de travail. “Mais ce n’est pas à la Confédération de les réglementer”, a argumenté Alain Berset. “Il s’agit du seul point de l’initiative qui n’est pas repris par le contre-projet et qui justifie son rejet”, a-t-il souligné. Tant le Conseil fédéral que le Parlement ne trouvent pas opportun de mentionner une catégorie professionnelle particulière dans la Constitution, a ajouté le ministre de la santé. Si elle devait réglementer les conditions de travail, la Confédération empièterait sur la compétence des cantons, des entreprises et des partenaires sociaux, qui définissent ensemble les salaires et les conditions de travail. Les cantons estiment aussi que ce n’est pas la bonne solution, a souligné le conseiller d’Etat zougois Martin Pfister, membre du comité de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS). Plus d’autonomie Tout comme l’initiative, le contre-projet donnera plus d’autonomie aux infirmiers et aux infirmières, a ajouté Alain Berset. Ils pourront directement facturer certains soins à l’assurance obligatoire, sans passer par un médecin comme c’est le cas actuellement. Un mécanisme de contrôle préviendra l’augmentation des prestations et donc des coûts de la santé et des primes d’assurance-maladie. Le contre-projet tient également compte des besoins des personnes ayant des pathologies complexes et de celles en soins palliatifs. Le texte élaboré par le Parlement entrera en vigueur si l’initiative est rejetée et si aucun référendum n’aboutit. >> Ecouter aussi le sujet du 12h45 Le Conseil fédéral rejette l’initiative “Pour des soins infirmiers forts”. [Émission radio]. Le 12h30 [en ligne]. Mardi 12 octobre 2021 à 12 :33. Disponible à l’adresse : https://www.rts.ch/audio-podcast/2021/audio/le-conseil-federal-rejette-l-initiative-pour-des-soins-infirmiers-forts-25769753.html Les initiants pas convaincus De l’avis du comité d’initiative, qui a lancé sa campagne la semaine dernière, le contre-projet ne va pas assez loin. Les fonds ne sont alloués par la Confédération qu’à la condition que les cantons allouent le même montant. Une offensive sur la formation ne suffit pas non plus à garder le personnel infirmier dans le métier. Des mesures visant à garantir la qualité des soins et à améliorer les conditions de travail font défaut. Les soignants sont épuisés et quittent trop souvent la profession après quelques années seulement parce qu’ils ne voient aucune perspective d’amélioration. Plus de 11’000 postes dans les soins ne sont pas pourvus, dont 6200 concernent les infirmiers, avait rappelé le comité “oui à l’initiative sur les soins infirmiers”. >> Lire aussi : Quatre soignants sur dix quittent leur profession, selon une étude   A comprendre et à prendre conscience : La maîtrise de l’Art infirmier permet de mettre aisément en lumière les agissements criminels, cybercriminels et pédocriminels de prédateurs au pouvoir occupant un poste-clé au niveau politique, institutionnel, judiciaire et médiatique, tout en présentant des solutions pour y mettre un terme.   Dévoilement infirmier au 24 juin 2019 de la face cachée du Conseiller fédéral Alain Berset[3], Chef du Département de l’intérieur (DFI), ministre de tutelle du système de santé suisse, à prendre connaissance lire la suite

  • Valais


    par | | (0) commentaire

    Samedi 30 octobre d’Oberwald à Saint-Gingolph, Aif Deursch unten. Défilé du souvenir Avis de décès de la démocratie le 13 juin 2021 Égalité, Vérité Liberté, Avec le pass tout ça, ça passe à la trappe Pourrons-nous sauver notre démocratie le 28 novembre ? Le Haut-Valais et le Valais Romand s’unissent d’une seule voix pour dénoncer tous ces mensonges et ces mesures sans fondement exigées par des politiciens véreux qui divisent les citoyens. Hier nous avions nos libertés, aujourd’hui nous devons les l’acheter en mettant en danger notre propre vie. 170 km à travers les villages et les villes valaisans en voitures, motos, tracteurs, bus, camions, bref tout ce qui roule. Accueil à 09:00 Départ à 09:30 . 10h30 environ café à la Felsenkirche de Rarogne alias Raron, Arrivée à Saint-Gingolph, devant la douane, retour à la cure du Bouveret, chez Rolf, ambiance, raclette et bonne humeur Inscriptions urgentes pour les commandes de croissants et de meules : gilbert.chanton@gmx.ch Recherche motards volontaires pour gérer la circulation dans les grands carrefours. Merci. Plan de parcours : Oberwald départ 09:30 Naters 10:30 Raron 11:00 Pause 30 minutes Gampel 11:45 Susten 12:10 Varen 12:20 Sierre 12:40 Noës 12:55 Grône 13:10 Uvrier 13:20 Sion Poste du Nord 13:35 Sion Potence 13:45 arrêt 10 minutes Vétroz 14:15 Chamoson 14:30 Fully 14:50 Martigny Cristal 15:00 Saint-Maurice 15:25 Monthey 16:05 Saint-Gingolph 16:30 le Bouveret salle paroissiale (église) 16:45 Bonne journée Samstag 30 Oktober von Oberwald nach Saint-Gingolph, Rechtsgleichheit, Wahrheit & Freiheit, Mit dem Covid-Pass geht all das verloren. Können wir unsere Demokratie am 28. November 2021 noch retten? Das Oberwallis und das Unterwallis vereinen sich, “ein Herz und eine Seele”, um die Lügen sowie die willkürlichen Massnahmen der korupten Politiker anzuzeigen, die dadurch die Bevölkerung in zwei Lager spaltet. Gestern hatten wir noch unsere Freiheiten, heute müssen wir sie erkaufen (Pass) und unser eigenes Leben riskieren (Impfung). 170 Km durch Dörfer und Städte des Wallis mit Auto, Motorrad, Traktor, Kleinbus, Lastwagen, einfach alles was rollt. 09:00 Uhr : Empfang der Teinehmer(inen) 09:30 Uhr : Abfahrt Ankunft in Saint Gingolph vor der Zollstation und retour zum Rastplatz der “Cure du Bouveret, neben die Kirche” bei Herr Rolf Ritter Stimmung : feines Bio-Raclette und gute Laune zum Abschluss. Anmeldung mit Name, Vorname und Kontakt-Nr, bei : gilbert.chanton@gmx.ch Wir suchen freiwillige Motorradfahrer, um den Autoverkehr bei grossen Kreuzungen zu leiten. Besten Dank zum Voraus! gilbert.chanton@gmx.ch

  • Media


    par | | (0) commentaire

    À diffuser d’urgence !! Peut-être avez-vous eu connaissance de ceci qu’on m’a envoyé avant-hier jeudi 21 octobre 2021. Beaucoup d’entre nous se rappellent de cette prophétie qui dit en substance ceci : “Quiconque ne pourra ni vendre ni acheter s’il n’est pas marqué du signe de la bête”. Aujourd’hui c’est clair ? Voici des investigations qui peuvent être décisives pour que se répande la Vérité ! L’étau se resserre sur les affidés. Covid : l’Allemagne a trouvé son Edward Snowden (francesoir.fr) Sursum Corda Renaud  L a i l l i e r

  • Nouveaux-nés


    par | | (0) commentaire

    – Signataires de la pétition tout en bas. Pétition stop aux abus. NON au Pass exigé aux mamans de nouveaux-nés à Lucerne. Lundi 25 octobre dès 19.00 : Promenade silencieuse Contre le pass sanitaire à LUCERNE. Lieu : Schwanenplatz. 41 – [20.10.2021] – Des mamans privées de voir leur bébé… https://emakrusi.com/video/41-20-10-2021-des-mamans-privees-de-voir-leur-bebe/ https://emakrusi.com › Videos il y a 2 jours — Projet pilote : des mères privées de voir leur bébé. En Octobre 2021, la maternité de Lucerne (Suisse) annonce son projet pilote : les mères … https://emakrusi.com/video/41-20-10-2021-des-mamans-privees-de-voir-leur-bebe/ Sans pass, pas de visites à leurs nouveaux-nés pour les mères lucernoises Fin septembre, l’Hôpital cantonal de Lucerne a lancé discrètement un essai-pilote : désormais, sans certificat Covid renouvelé tous les deux jours, les nouvelles mamans n’ont plus le droit d’accéder à leurs bébés. La nouvelle a d’abord été reprise dans un très court article de la Luzerner Zeitung. Vacciné, guéri ou testé négatif : depuis quelques semaines, il faut montrer un sésame valable – donc renouvelable tous les deux jours – pour avoir accès aux nouveau-nés à la maternité de Lucerne. La règle vaut pour tous les visiteurs, mais aussi… pour les mères. « Inhumain, insensé, digne des essais du Troisième Reich » Les réactions ont parfois été vives : rappelant l’importance capitale de l’allaitement et du contact corporel entre la mère et l’enfant dans les premiers jours de la vie, le site Report 24 évoque des méthodes « inhumaines », « insensées » et dignes de certains essais effectués durant le Troisième Reich. Au mépris total des conséquences pour tous les participants involontaires. De son côté, la Luzerner Zeitung souligne le véritable « défi logistique » induit par l’obligation de test renouvelé tous les deux jours, en particulier pour les parents d’enfants nécessitant des soins médicaux prolongés. Le problème, relève encore le quotidien régional, serait notamment que la vaccination n’a que récemment été recommandée aux femmes enceintes… donc beaucoup, hésitantes, sont non vaccinées, ou alors n’ont reçu « que » une dose. On remarquera que le quotidien n’a pas jugé bon d’évoquer une quelconque obligation vaccinale de facto pour tout futur nouveau parent. Tout cela n’a pas empêché l’Hôpital cantonal de Lucerne (Luks) de persister. Reconnaissant qu’il s’agissait d’un « essai-pilote », il a d’abord appliqué la mesure à la maternité de Lucerne, puis l’a élargie début octobre à celles de Sursee et Wohlusen. L’annonce de la mesure n’a apparemment été faite que sur le site internet du Luks. Plutôt discrètement donc. Les tests resteront gratuits A noter que dans les autres secteurs hospitaliers, le certificat Covid n’est pas (encore) exigé pour les visites. Justification de cette sévérité particulière : en maternité, les durées de visites ne sont pas limitées à une heure comme ailleurs, donc « les patients et les employés doivent être protégés au mieux malgré des visites plus longues », explique le porte-parole du Luks Markus von Rotz. Selon ce dernier, « la plupart des gens concernés comprennent que l’exigence du certificat sert leur propre protection, celle des nouveau-nés et celle des employés ». Les « quelques vives réactions négatives » proviendraient de « personnes affectées ou extérieures qui ont exercé une pression massive via les médias et les réseaux sociaux », en ignorant la dimension « protectrice » de la mesure. De plus, souligne encore von Rotz, les pères peuvent être présents à l’accouchement même s’il n’y avait plus assez de temps pour faire un test préalable, et les tests resteront gratuits après le 10 octobre, aux frais du gouvernement suisse. Tout est-il pour autant au mieux dans le meilleur des mondes ? Sources (en allemand) : https://www.luzernerzeitung.ch/zentralschweiz/luzern/kanton-luzern-zertifikatspflicht-im-kantonsspital-alle-zwei-tage-ein-coronatest-um-das-neugeborene-kind-zu-besuchen-ld.2194314?reduced=true https://www.luzernerzeitung.ch/zentralschweiz/luzern/coronavirus-luzerner-kantonsspital-weitet-zertifikatspflicht-auf-alle-geburtenabteilungen-aus-ld.2198542 https://report24.news/wahnsinn-muetter-duerfen-nach-geburt-nur-mit-3g-zertifikat-zu-ihren-babys/ %%Votre Signature%% https://www.luzernerzeitung.ch/zentralschweiz/luzern/kanton-luzern-zertifikatspflicht-im-kantonsspital-alle-zwei-tage-ein-coronatest-um-das-neugeborene-kind-zu-besuchen-ld.2194314?reduced=true https://www.luzernerzeitung.ch/zentralschweiz/luzern/coronavirus-luzerner-kantonsspital-weitet-zertifikatspflicht-auf-alle-geburtenabteilungen-aus-ld.2198542 https://report24.news/wahnsinn-muetter-duerfen-nach-geburt-nur-mit-3g-zertifikat-zu-ihren-babys/ –

  • Freiburg


    par | | (0) commentaire

    UNSERE KANDIDATEN FÜR DEN STAATSRAT Nicole Ayer Michèle Courant UNSER PROGRAMM: LEBEN als oberster Wert! Wir wollen : – Dem Volk die Macht zurückgeben! Die Regierung steht im Dienste des Souveräns und nicht umgekehrt! – die Souveränität jedes Freiburger Bürgers zu garantieren innerhalb einer souveränen Schweiz! Mit dem Davoser Forum und der Agenda 2030 dient die Schweiz derzeit den Interessen einer Elite. Sie wollen uns einen Grand Reset aufzwingen, der uns zu Sklaven einer digitalen Diktatur machen würde! Wir sagen NEIN zu dieser Zukunft und JA zur Freiheit! Die in der Verfassung beschriebenen Grundrechte sind unantastbar! – Garantieren Sie die Transparenz der politischen Entscheidungen und die Wahrheit der Fakten! …im Gegensatz zu dem, was seit der Covid-Krise passiert! Die sogenannte Gesundheitskrise wurde mit manipulierten Zahlen aus der Luft gegriffen! Die “erste Welle” hat im Vergleich zu den Vorjahren keine übermäßige Sterblichkeit verursacht. Die zweite Welle ist eine Epidemie von PCR-Tests mit 95% falsch-positiven Ergebnissen und gesunden Patienten! – Schützen Sie unser Land, unsere Luft und unser Wasser, um das Leben zu schützen! – Förderung gesunder Lebensmittel aus unserer lokalen Landwirtschaft – Die Gesundheit der Bürger fördern, nicht die der Pharmaindustrie Seit 60 Jahren haben die Pharmaunternehmen ein Monopol auf unsere Gesundheit. Wir dürfen nicht vergessen, dass diese Medizin von der Erdölindustrie gegründet wurde, die die Pharmaindustrie als Manna der Erdölprodukte ansah. Wir befürworten die Öffnung der Medizin für andere Techniken, ob natürlich oder nicht. Viele sind genauso wirksam und viel weniger schädlich. Die Gesundheit muss im Vordergrund stehen, nicht die Industrie! – unsere Umwelt zu schützen und ein Leben zu fördern, das die Lebewesen respektiert – Gehen Sie dem Klimawandel auf den Grund, bevor Sie Milliardenbeträge bereitstellen! China hat seine erneuten Investitionen in die Klimatechnik bekannt gegeben. Und was ist mit uns? Wann wird das jahrelange Schweigen über das Sprühen aus der Luft endlich aufhören? – Vorrang für die Gesundheit der Freiburger Bevölkerung im Rennen um 5G, 6G usw. 5G verspricht eine Katastrophe auf allen Ebenen des Lebens: Menschen, Tiere, Insekten, Mikroorganismen! Das Glasfasernetz war perfekt für unsere Kommunikationsbedürfnisse geeignet. Sie muss beendet werden und 5G und alles, was danach kommen soll (6G, 7G,…), muss aufgegeben werden. Wir wollen nicht die totale Kontrolle der Bürger, auf die diese Technologien abzielen! – Gewährleistung der Gedanken- und Meinungsfreiheit für alle sowie für die Medien und das Internet. Die meisten Medien stehen unter der – direkten oder indirekten – Kontrolle der Finanzeliten. Informationsmanipulation und Zensur verzerren die Realität, um die Meinung zu beeinflussen, was eine sehr ernste Bedrohung für unsere Demokratie darstellt! – Garantieren Sie den Zugang zu Bildung für alle, ohne gesundheitliche Einschränkungen! – Eine unabhängige, gleiche und zugängliche Justiz für alle schaffen – Abschaffung des Gesundheitspasses und Beendigung der durch ihn hervorgerufenen Apartheid Die Impfung schützt nur teilweise vor einer Infektion. In anderen hochgeimpften Ländern wie Israel, den Seychellen oder Gibraltar sind die Intensivstationen voll! Und in der Schweiz würden allein die Nichtgeimpften die Spitäler füllen? Wir lehnen diese Spaltung des Volkes und die Lügen über die Realität des Covid ab! Unsere Werte sind Wahlfreiheit und Respekt vor der Entscheidung jedes Einzelnen. – Verbot politischer Erpressung, wie sie sich Herr Berset erlaubt “Wenn Sie nicht korrekt abstimmen, beschränke ich Sie auf die französische Art”, sagt er! Aber für wen hält er sich? – Gewährleistung der Sicherheit der Wahlurnen bei Wahlen Denn dies ist eine Bedingung der Demokratie! – Durchsetzung der Verpflichtung zur Bereitstellung von Informationen für eine freie und informierte Entscheidung im medizinischen Bereich und insbesondere bei medizinischen Versuchen (wie es bei den Covid-Impfstoffen der Fall ist) Mit uns, für das Leben und die Souveränität des Kantons! Nicole Ayer, geboren am 12. März 1966, ältestes von 7 Kindern, geschieden, Mutter von 5 Kindern im Alter zwischen 19 und 35 Jahren und Großmutter seit Juni 2020. Ich habe immer im Greyerzerland gelebt, derzeit wohne ich in La Tour-de-Trême.   BERUFLICHER HINTERGRUND – Ich habe 1985 eine Ausbildung zur kaufmännischen Angestellten, Sekretärin, CFC absolviert und mehr als 20 Jahre als Sekretärin-Kassiererin in verschiedenen Gemeinden und Dienststellen des Staates Freiburg gearbeitet. In der Gemeinde, in der ich lebte, war ich 2 Jahre lang Mitglied des Gemeinderats und auch im Schulausschuss. Die Politik, wie sie bekannt ist und praktiziert wird, hat mich nie interessiert.   – 2010 schlug ich eine neue Richtung als Therapeutin ein (Reflexzonenmassage, Massage, etc…) mit Anerkennung durch die Komplementärkassen (ASCA, RME).   – Ich habe auch ein Jahr lang für einen Anwalt gearbeitet. Ich war kantonaler Sekretär der Freiburger Pfadfinder und bin derzeit Sekretär des Pfarrgemeinderats von Villars-sur-Glâne.   – Seit letztem Jahr arbeite ich als Kellnerin.   ZIEL Mein Ziel war es immer, anderen zu helfen. Zunächst innerhalb der Gemeinschaften, dann mehrere Jahre lang als Kuratorin. Ich habe auch für meinen Sohn mit Autismus gekämpft, damit er angemessen betreut wird, auch mit dem Ziel, dass alle Eltern von Kindern mit einer Behinderung respektiert und angemessen unterstützt werden, ihnen geholfen wird.   Ich kenne die DDSN-Partei erst seit kurzem, aber ihr Vorgehen entspricht meinem Wunsch nach einer echten Rückkehr zur direkten Demokratie, die schon lange nicht mehr angewandt wird, vor allem seit März 2020!   Ich bin nicht gegen Impfstoffe, sondern gegen die Lügen, die im Zuge dieser “Pandemie” verbreitet wurden, und gegen die verkappte Verpflichtung zu einer “Impfung”, die uns retten und uns unsere Freiheit zurückgeben wird, was gegen die Verfassung und gegen unser grundlegendes Menschenrecht verstößt.    Wir sind freie Wesen und niemand hat das Recht, uns unsere FREIHEIT oder unsere Souveränität zu nehmen, unter keinen Umständen! CONTACT Site : www.nicoleayer.ch Mail : ayer.nicole@websud.ch Téléphone : 078 850 98 88 Michèle Courant.  Wer bin ich? Geboren in der Bretagne in einer Seemannsfamilie, zog ich 1986 aus familiären Gründen nach Freiburg. Seitdem war ich bis September an der naturwissenschaftlichen Fakultät der Universität als Lehr- und Forschungsrätin tätig. In den letzten Jahren habe ich meine Forschung und Lehre im Bereich der Technologieethik neu ausgerichtet, nachdem ich die mit den Zukunftstechnologien verbundenen großen Risiken erkannt habe. Tatsächlich interessiere ich mich mehr für Menschen als für Maschinen, weshalb ich seit 15 Jahren meine Urlaube dazu nutze, lire la suite

  • Fribourg


    par | | (0) commentaire

     Nicole Ayer Michèle Courant NOTRE PROGRAMME : La VIE comme valeur suprême ! Avec nous, pour la vie et la souveraineté du Canton! Nous voulons : – Rendre le pouvoir au peuple! Le gouvernement est au service du souverain et non pas l’inverse! – Garantir la souveraineté de chaque citoyen fribourgeois au sein d’une Suisse souveraine ! La Suisse sert actuellement les intérêts d’une élite via le Forum de Davos et l’agenda 2030. Ils veulent nous imposer un Grand Reset qui ferait de nous les esclaves d’une dictature numérique! Nous disons NON à cet avenir et OUi à la Liberté! Les droits fondamentaux décrits dans la constitution sont inviolables ! – Garantir la transparence des décisions politiques et la vérité des faits! Contrairement à ce qui se produit depuis la crise du Covid! La soit-disant crise sanitaire a été créée de toutes pièces avec des chiffres manipulés ! La «première vague» n’a engendré aucune surmortalité par rapport aux années précédentes. La deuxième vague est une épidémie de tests PCR avec 95% de faux positifs et des malades bien portants ! – Protéger nos terres, notre air et nos eaux pour protéger la vie ! – Promouvoir une alimentation saine issue à notre agriculture locale – Promouvoir la santé des citoyens et non pas celle des Pharmas Depuis 60 ans, les pharmas ont le monopole de notre santé. Il faut se rappeler que cette médecine a été fondée par les industriels du pétrole qui ont vu en la pharma la manne des produits dérivés du pétrole. Nous prônons une ouverture de la médecine vers d’autres techniques, naturelles ou non. Beaucoup sont tout aussi efficaces et beaucoup moins nuisibles. La santé doit être la priorité, pas l’industrie ! – Protéger notre environnement et promouvoir une vie respectueuse du vivant – Faire toute la VERITE sur le climat avant d’engager des milliards! La Chine a rendu publique la relance de ses investissements en ingénieurie du climat. Et nous ??? Quand cessera donc l’omerta sur les épandages aériens qui durent depuis des années? – Donner la priorité à la santé des fribourgeois dans la course à la 5G , 6G etc La 5G promet un désastre à tous les niveaux du vivant : humains, animaux, insectes, micro-organismes ! Le réseau de fibre optique répondait parfaitement à nos besoins en communication. Il faut le terminer et abandonner la 5G, ainsi que tout ce qui est censé suivre (6G, 7G,…) Nous ne voulons pas du contrôle total des citoyens visé par ces technologies ! – Garantir une pensée libre et une libre expression pour tous et pour les médias, ainsi que sur Internet. La plupart des médias sont sous contrôle – direct ou indirect- des élites financières. La manipulation de l’information et la censure déforment la réalité pour influencer l’opinion, ce qui constitue une menace très grave envers notre démocratie ! – Garantir l’accès à l’éducation pour tous, sans restrictions sanitaires! – Offrir une justice indépendante, égale et accessible pour tous – Supprimer le passe sanitaire et mettre fin l’Apartheid qu’il induit La vaccin ne protège que très partiellement de la contamination. Dans d’autres pays très largement vaccinés comme Israël, les Seychelles ou Gibraltar, les soins intensifs sont pleins ! Et en Suisse, officiellement les non-vaccinés seuls rempliraient les hôpitaux? Nous refusons cette division du peuple et les mensonges sur la réalité du Covid! Nos valeurs sont le libre-choix et le respect du choix de chacun. – Bannir le chantage politique, comme se le permet M. Berset. « Si vous ne votez pas correctement, je vous confine à la française ! » Mais pour qui se prend-il? – Assurer la sécurité des urnes dans les votations. Car une condition de la démocratie! – Faire respecter l’obligation d’information pour le libre-choix éclairé dans le domaine médical et notamment pour les expérimentations médicales (comme c’est le cas pour les vaccins Covid) Avec nous, pour la vie et la souveraineté du Canton! Nicole Ayer, née le 12 mars 1966, aînée d’une fratrie de 7 enfants, divorcée, maman de 5 enfants âgés de 19 à 35 ans et grand-maman depuis juin 2020. J’ai toujours vécu en Gruyère, actuellement j’habite La Tour-de-Trême.   Parcours PROFESSIONNEL Formation d’employée de commerce, secrétariat, CFC en 1985, j’ai pratiqué durant plus de 20 ans comme secrétaire-caissière dans diverses communes et services de l’Etat de Fribourg. J’ai été 2 ans conseillère communale dans la commune que j’habitais et également au sein de la commission scolaire. La politique, telle que connue et pratiquée, ne m’a jamais intéressée.   En 2010, j’ai pris une nouvelle orientation en qualité de thérapeute (réflexologie, massages, etc…) avec reconnaissance par les caisses maladie complémentaires (ASCA, RME).   J’ai également travaillé sur mandat pour un avocat durant un an. J’ai été secrétaire cantonale des scouts fribourgeois et actuellement, je suis secrétaire du Conseil de paroisse de Villars-sur-Glâne.   Depuis l’année dernière, je travaille comme serveuse.   BUT Mon but a toujours été d’aider les autres. D’abord au sein des communes, puis comme curatrice durant plusieurs années. Je me suis également battue pour mon fils souffrant d’autisme, afin qu’il soit correctement pris en charge, aussi dans l’optique que tous les parents d’enfants souffrants d’un handicap soient respectés et correctement soutenus, aidés.   Je connais le parti DDSN depuis peu, mais sa ligne de conduite répond à mes désirs d’un vrai retour à la démocratie directe, qui n’est plus du tout appliquée depuis longtemps, surtout depuis mars 2020 !   Je ne suis pas contre les vaccins, mais contre les mensonges divulgués suite à cette « pandémie » et contre l’obligation déguisée d’une « vaccination » salvatrice et nous redonnant la liberté, ce qui est contraire à la Constitution et à notre droit Humain de base.    Nous sommes des Etres libres et personne n’a le droit de nous enlever ni notre LIBERTE, ni notre SOUVERAINETE, sous aucun motif!   CONTACT Site : www.nicoleayer.ch    Mail : ayer.nicole@websud.ch Téléphone : 078 850 98 88 Michèle COURANT   > Qui suis-je? Née en Bretagne dans une famille de marins, je me suis installée à Fribourg en 1986 pour raison lire la suite

  • Pollutions


    par | | (0) commentaire

    Presque tous les incinérateurs polluent aux dioxines furanes Seveso. Les dioxines furanes Seveso sont un des pires poisons. La Suisse importe des ordures très dangereuses pour les brûler, notamment d’Italie ! Pollution des sols dans la région lausannoise : périmètre de la pollution et recommandations sanitaires. Même à des niveaux cent fois inférieurs à ceux associés à ses effets cancérigènes, la présence de dioxine peut endommager le système immunitaire, causer de graves problèmes de reproduction et de développement, ainsi qu’une interférence avec les hormones régulatrices38. Publié le 11.10.2021 Rappels historiques: Dioxines taboues et empoisonnement de la Suisse | Objet https://www.parlament.ch › suche-curia-vista › geschaeft François de Siebenthal – Démocratie Direct, Spiritualités et  Nature… https://www.rts.ch › audio-podcast › audio › francois-d… 26 sept. 2019 — François de Siebenthal – Démocratie Direct, Spiritualités et Nature … Découverte en début d’année, la pollution des sols aux dioxines … Tridel Lausanne, trop de dioxines et de nano-particules… https://microtaxe.ch › tridel-lausanne-trop-de-dioxines-… 19 mai 2009 — Tridel Lausanne, trop de dioxines et de nano-particules… … Publié par François de Siebenthal à l’adresse 13:20:00 0 commentaires · Liens … Les campagnes d’investigations menées par le Canton ont permis de préciser le périmètre et les niveaux de la pollution des sols aux dioxines découverte au début de cette année principalement sur la commune de Lausanne. A la suite de ces analyses, de nouvelles décisions visant à restreindre l’usage de sites sensibles sont prononcées. Des recommandations sanitaires à l’attention de la population ont également été élaborées par Unisanté. Des questions sont encore en cours de clarification, notamment en ce qui concerne l’assainissement au regard de l’Ordonnance fédérale sur les sites contaminés (OSites), ainsi qu’au sujet de l’établissement des responsabilités en vue de la prise en charge des coûts induits par cette pollution Depuis ce printemps, en collaboration avec la Ville de Lausanne, cinq campagnes d’investigations successives ont été conduites par l’Etat de Vaud. Au total, les résultats obtenus sur 126 sites ont été analysés et ont permis d’établir un périmètre indicatif de la pollution des sols aux dioxines découverte au début de l’année dans le secteur lausannois de l’avenue Victor Ruffy à Lausanne. Son contour s’étend sur une grande partie du territoire communal de Lausanne, mais également sur le sud des communes du Mont-sur-Lausanne et d’Epalinges. Pully et Prilly sont également marginalement concernées. Les investigations menées semblent par ailleurs confirmer que les fumées de l’ancienne usine d’incinération du Vallon seraient à l’origine de cette pollution. Recommandations sanitaires et restrictions d’usage Sur la base des résultats d’analyses obtenus, Unisanté, mandaté par le Canton, a établi de nouvelles recommandations sanitaires. L’alimentation constituant la principale source d’exposition aux dioxines, ces recommandations se concentrent principalement sur la consommation d’aliments provenant des terrains pollués. Elles ciblent en particulier les produits d’origine animale, ainsi que les cucurbitacées (courges, courgettes, cornichons, concombres, pâtissons, etc) qui accumulent les dioxines. Les recommandations sont établies sur la base de scénarios considérant les différents usages possibles des terrains, en prenant en compte l’exposition des individus les plus sensibles, les enfants en bas-âge (0-3 ans). En conséquence, et en application de l’Ordonnance sur les atteintes portées au sol (OSol), le Canton publie ces recommandations sanitaires et il rend dix nouvelles décisions de restriction d’usage aux propriétaires de 26 parcelles ayant fait l’objet d’une analyse dépassant le seuil de 100 ng TEQ/kg. Accessibles à la consultation sur le guichet cartographique cantonal, ces recommandations préconisent notamment de limiter, voire de cesser, la consommation de cucurbitacées et d’œufs de poules élevées dans certains secteurs. En fonction du niveau indicatif de pollution, les légumes racines doivent être lavés et pelés avant leur consommation. Enfin, dans la zone présentant les taux indicatifs de pollution les plus élevés, une attention particulière doit être portée aux enfants afin qu’ils n’ingèrent pas de terre en jouant sur des surfaces où la terre est nue. Dans tous les cas, les recommandations émises en mai 2021 restent valables : ne pas porter de terre à sa bouche et accorder une attention particulière aux enfants en bas âge, se laver les mains après avoir manipulé de la terre et en rentrant d’une activité à l’extérieur, laver les fruits et les légumes provenant des jardins et végétaliser au maximum les surfaces de terre laissée nue. Informations à disposition de la population Listes et cartes de recommandations sanitaires, accessibles depuis www.vd.ch/sols-dioxine. Une adresse spécifique est aussi à disposition de la population : INFO.DIOXINE(AT)VD.CH Une ligne téléphonique sera ouverte dès le mardi 12 octobre au 021 316 40 30. Communiqué de presse du 11.10.2021 Pollution des sols aux dioxines Sommaire Cartes de recommandations sanitaires Détail des recommandations sanitaires Ligne téléphonique et adresse mail Bases légales Contexte A partir de l’annonce de la présence d’une pollution aux dioxines/furanes début 2021 en Ville de Lausanne, le Département de l’environnement et de la sécurité (DES) a lancé plusieurs campagnes d’analyses de sols pour évaluer le niveau et l’étendue de cette pollution dans le territoire. En parallèle, Unisanté (Centre universitaire de médecine générale et santé publique) a été mandaté par le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS) pour définir les risques liés à l’exposition due à ces sols, du point de vue de l’ingestion directe, de la consommation des légumes et des produits animaux. Les recommandations nécessaires en fonction du degré de pollution des sols ont ainsi pu être définies. Cartes de recommandations sanitaires Fondé sur cette évaluation sanitaire et la modélisation des concentrations potentielles de dioxines-furanes dans les sols, les cartes de recommandations sont publiées sur le guichet cartographique cantonal. CARTES DE RECOMMANDATIONS SANITAIRES PAR CLASSE DE POLLUTION POTENTIELLE Ces cartes ont été établies sur la base d’une modélisation à la suite d’analyses de sols sur 126 sites. Elles représentent des potentiels de pollution maximums, sur les sols qui ne sont a priori pas remaniés. Elles ont été élaborées selon une approche sécuritaire visant à garantir que les niveaux de pollution ne soient pas sous-estimés en application du principe de prévention. Ces cartes ne prennent donc pas en compte tous les remaniements de sol qui ont pu survenir après la pollution, et qui ont eu a minima pour effet de diluer les lire la suite

Translate »