Media

Sciences, médias, démocratie: lʹépreuve de vérité. [Melpomene - RTS/Depositphoto]

https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/Neal_David_Sutz:a

Nous venons d’arrêter notre abonnement télé il y a un mois (économie de plus ou moins 400 euros par an en passant) et ne nous basons que sur des sources internet maintenant. Bien évidemment, il faut choisir les bonnes sources, il y a de tout….On aime beaucoup Thinkerview, TV Libertes, Marcel D., CitoiCitoyen, l’heure de se réveiller (LHDSR), Silvano Trotta, Guerre de classe, Thana TV, Insolentiae TV, Le Frexit, Alexandre Lebreton etc… Ils ont tous une chaîne YouTube, facile et rapide….Restons unis et aimons-nous les uns les autres, tout est fait pour nous diviser…. »

https://player.rts.ch/p/rts/portal-detail?urn=urn%3Arts%3Aaudio%3A11803483&autoplay=true&start=0 Crédit image : Melpomene – RTS/Depositphoto Vacarme,

Dimanche 20.12.2020 , 09h06 https://www.rts.ch/play/radio/vacarme/audio/les-echos-de-vacarme-sciences-medias-democratie-lepreuve-de-verite?id=11803483

Les Echos de Vacarme – Sciences, médias, démocratie: lʹépreuve de vérité. Nos épisodes à la radio suisse romande, pendant une semaine !

Depuis lʹapparition de la pandémie, lʹidée dʹune vérité commune, étayée par les faits, semble sʹeffriter de plus en plus. Trente pour cent des Suisses accréditeraient la thèse du coronavirus développé en laboratoire. Les théories du complot fleurissent: la parole scientifique, politique ou médiatique est considérée comme mensongère par une partie de la population. Pendant deux mois – dʹune manifestation anti-masque à Genève au déni de Donald Trump face aux résultats des élections américaines-Vacarme sʹest penché sur lʹépineuse question des faits, du réel et du nécessaire consensus démocratique. Comment faire société lorsquʹon ne sʹaccorde plus sur un sens

..

(BIG) n.48 – 20 décembre 2020 – par Dino
Vous pouvez toutes et tous être des citoyens-reporters en contribuant à alimenter ce bulletin !
La-le citoyen-ne-reporter est constitutionnellement légitime et n’a pas besoin de carte de presse.


… Manifestation non-autorisée à Berne – mobilisation alémanique dérisoire. Quelques familles romandes sauvent l’honneur. Répression policière démesurée.
On les attendait par milliers en cas d’autorisation de manifester et au moins par centaines en cas de refus. Les Bernois sur leur propre terrain et les autres Alémaniques furent les grands absents le samedi 19 décembre, incapables de prendre l’exemple sur leurs voisins allemands, qui sont les meilleurs à se mobiliser dans le Monde sur le terrain contre la Coronadictature. Cinq de nos militantes et militants, a priori tous venus de Romandie, ont été placés en garde à vue par la police.

Le journal bernois Bernerzeitung parle de « plus de 100 manifestants », majoritairement francophones, criant « Liberté, liberté ». Puis d’un « tas » restant de 50 à 100 manifestants près de l’échiquier… Puis 100 manifestants « n’ayant pas respecté les mesures sanitaires », piégés dans les rues de la Vielle-ville par de nombreux escadrons de police, auraient fait l’objet d’un contrôle d’identité en vue d’une plainte (amende). Les médias nationaux n’ont pas mentionné la manifestation.  
https://www.bernerzeitung.ch/grossaufgebot-der-polizei-auf-dem-bundesplatz-661976129492

Réaction d’Isabelle :
On était plutôt 500 à 600. Il y a eu en effet des débordements avec certains participants. Globalement, les policiers « sympas » mais voilà … ils ont fait le job qu’on leur demande : intimider et disperser les participants. Je fais partie de ceux qui vont recevoir une amende ou une plainte ma foi. On savait qu’on s’exposait, mais à un moment, on nous oblige à braver les interdits.

Témoignage du jeune homme dont la mère a été embarquée par la police :
Ma mère et moi, ainsi que quelques amis, sommes arrivés un peu avant 16h sur la place de Berne (l’heure prévue du début de la manifestation), on avait des pancartes mais on les utilisait à ce moment-là pour faire signer des référendums qu’on avait pris dessus. On était au beau milieu de la place quand des policiers sont venus contre nous et nous ont encerclés (à savoir qu’on avait les distances et qu’on était moins que dix à ce moment-là). Ils nous ont tout de suite poussés vers le bord et ont pris notre identité, apparemment on gênait… Ils nous ont dit aussi qu’on avait le droit de signer des référendums à condition d’avoir les distances et le masque… Bref, on a dit qu’on était d’accord avec cela et voilà que deux minutes plus tard ils nous disent qu’on doit déguerpir de Berne car on est interdit de la ville pour 48h… Oui, ils venaient de dire qu’on avait le droit de signer des référendums…

Une minutes après nous avoir lâché, nous avons vu une résistante au centre se faire entourer par la police parce qu’elle portait un panneau sur elle (UNE HONTE), nous sommes donc allés avec ma mère la soutenir, en levant nos panneaux aussi (je vous rappelle juste que les panneaux ont était fait pour les référendums qu’on voulait faire signer… Bien sûr, nous nous sommes également fait encerclés par les policiers, ces derniers nous ont emmenés derrière les fourgons (cachés de la vue des manifestants bien sûr !) et nous ont MENOTTÉS et l’un des policiers m’a même dit que j’étais un “petit con” et qu’il fallait réfléchir à mes actes (faire signer des référendums, ou soutenir une pauvre dame sans défense seule au milieu de la police peut-être ?). Nous avions l’impression d’être des terroristes !! Non mais c’est la Corée du Nord ici ou bien ???

Bref, derrière les fourgons, ma mère pleurait en disant “vous êtes inhumains, vous trouvez cela normal?” et moi, en voulant me tourner pour la voir, le policier m’a tourné la tête et presque plaquée contre le fourgon pour que je ne puisse même pas l’apercevoir !! Incroyable, non ? Une fois menottés, pris l’identité une deuxième fois et fouillés nous sommes partis au poste où nous avons dû expliquer nos actes “criminels”, ils nous ont refouillés et repris pour une TROISIÈME fois notre identité… Ensuite, ils ont pris chacune de nos feuilles de référendums (nous en avions trois) et nous ont pris nos pancartes. Histoire de vérifier si ce que nous disions était vrai j’imagine ??

Sachez, mesdames et messieurs, qu’à AUCUN moment nous avions été vulgaires contre eux (contrairement à un policier qui m’a insulté) et que nous avons montré aucune résistance lors de notre arrestation.

Sachez également que lorsque nous recevrons notre amende (ils ne nous ont rien dit, mais on s’attend tout de même à en recevoir une…), nous la contesterons IMMÉDIATEMENT et que nous ferons également appel à notre avocat en cas de besoin.

Mis à part cela, je tiens tout de même à préciser que les policiers dans le fourgon ainsi que ceux au poste était plutôt sympathiques, le problème était plutôt sur la place…

Cela s’est passé aux alentours de 16h30, est-ce que par hasard quelqu’un aurait pris des vidéos de ce moment et pourrait m’envoyer en privé ou ici ? Mon pseudonyme Telegram : @rphlr

En vous souhaitant à toutes et à tous de belles et joyeuses fêtes de fin d’année malgré tout ce qui se passe, portez-vous bien et ne lâchez rien, nous sommes sur la bonne voie !

Témoignage de sa maman, Catherine, … :
Agonie de notre belle démocratie. Sur les cinq personnes emmenées au poste, mon fils et moi avons eu ce privilège. Menottés et embarqués comme de vulgaires criminels. Tout était calme et très pacifique. Nous étions sur la Place fédérale pour faire signer des référendums avec nos panneaux explicatifs posés devant nos pieds. Ceci nous avait été accordé par la police lors du contrôle de notre identité 5 minutes avant notre arrestation. C’est lorsque nous étions à nouveau tranquillement en place avec nos masques sur le nez qu’une femme seule un peu plus loin, portant à bout de bras une pancarte en carton s’est faites sauter dessus par les policiers. Je n’ai pas supporté de la voir malmenée. Je me suis avancée avec mon panneau que j’ai mis bien haut en évidence et mon fils a fait pareil avec le sien. C’est là qu’ils se sont rués sur nous comme si nous étions des terroristes. Mon fils a été jeté au sol, par contre moi pas. Ils nous ont emmené derrière les bus blindés et c’est la que nous avons entendu les autres sur la place crier, “liberté” et “la police avec le peuple”. Ça m’a fichu les larmes et je me suis un peu effondrée de voir ces centaines de policiers, armes, matraques, boucliers prêt à foncer sur des personnes qui viennent exprimer leurs convictions sur cette belle place fédérale. La Suisse, pays où la démocratie et les droits de l’homme sont fondamentaux.

Témoignage d’Aline :
C’est bien la police qui a foutu la merde en bousculant les gens et en les poussant avec les fourgons, alors qu’ils nous ont dit qu’on pouvait rester, mais avec les distances et au bord, et tout ça pour que eux entassent les gens dans un coin, amendent les gens pour non port du masque et prennent les identités sans raison et sans nous montrer leurs cartes et en plus ont nous disant qu’ils sont d’accord avec nous, pour finir par gazer les gens, les sprayer au poivre et les embarquer…

Autre témoignage : à venir, merci. Certains ont été retirés !

En visionnant les vidéos de citoyens-reporters, nous pouvons constater que les témoignages, mis à part le dernier, correspondent et que sur l’ensemble, il y a eu au moins 300 à 400 manifestants et non « plus de 100 » comme disent les médias locaux. La participation dérisoire des Bernois et des autres Alémaniques pose un véritable problème.

https://www.facebook.com/carmine.migliaccio.188/videos/1982619778557259

https://www.facebook.com/110351160663671/videos/223419112690208

https://www.facebook.com/110351160663671/videos/223414846023968

https://www.facebook.com/carmine.migliaccio.188/videos/1982609625224941

Reportage de Free Valais 1234 TV :
https://www.youtube.com/watch?v=IehNJl-lcm4

Commentaire :
Où étaient les Suisses-Allemands ? Où étaient les habitants de la Ville de Berne ?? D’éventuels problèmes de communication de l’événement et le fait que depuis des décennies, ce sont de violents groupes anarchistes (Black blocs) et d’extrême gauche qui s’efforcent d’occuper le terrain des manifestations à Berne, donc avec une police anti-émeute nombreuse et rodée, cela ne peut servir d’excuse aux bons citoyens bernois bien sages qui respectent les interdits d’une dictature. C’est assez honteux. Incapables de se mobiliser pour leurs libertés dans leur propre ville ! La police bernoise n’éborgne pas au flashball les honnêtes citoyens comme à Paris sous la dictature Macron…

La quasi absence des Alémaniques sur leur propre terrain montre qu’heureusement et hélas à la fois, Genève et l’ensemble de la Romandie sont en Suisse le bastion de la résistance à la Coronadictature. 

Quant au bilan de près de 100 citoyens amendés et de cinq gardes à vue pour 300 à 400 manifestants, c’est trois gardes à vues de plus que lors de la manifestation autorisée du 29 août à Zurich (près de 4’000 manifestants) et cinq de plus que lors de la manifestation autorisée à Genève (près de 5’000 manifestants) le 12 septembre. Pour rappel, sur 200 manifestants qui ne respectaient pas les mesures sanitaires à la seconde manifestation pour les libertés à Annemasse, dans un lieu pourtant aussi symbolique que la Place de l’Hôtel-de-Ville,où le port du masque est obligatoire, il n’y a eu aucune verbalisation… A Berne, au cœur de la Suisse, on fait donc pire qu’en certains lieux en France sous la dictature Macron…

Au prochain bulletin :

Les explications sur la nouvelle initiative fédérale très importante (il faut 100’000 signatures d’ici à juin 2022) :  
MOUVEMENT DE LIBERTÉ SUISSE
https://fbschweiz.ch/index.php/fr/
https://fbschweiz.ch/images/PDF/STOPP-Impfpflicht-VI-Onlinebogen-fr.pdf

Bilan et analyse de la manif de Genève du samedi 19 décembre en faveur des personnes précarisées par la crise covid.

Une bonne nouvelle pour finir :
Le professeur Fourtillan est enfin libre !

https://www.youtube.com/watch?v=1KrquVGFWnk

Joyeux Solstice d’Hiver à toutes et à tous ! Nos ancêtres célébraient cette date particulière, à partir de laquelle les jours commençaient à se rallonger. D’ailleurs, le mot français Noël prend ses racines dans le germanique ancien. En allemand moderne, « neue Helle » signifie « nouvelle clarté ». Lors de la christianisation de l’Europe centrale, la proximité de la date de la fête ancestrale du solstice de la nuit du 20 au 21 décembre a été fusionnée avec la date de la naissance de Jésus de Nazareth le 24 décembre, pour permettre une acceptation facilitée de la nouvelle religion officielle de la part des populations encore semi-païennes.

A notre époque, la référence à la date précise du solstice d’hiver du 21 décembre permet d’en revenir à une référence cosmologique universelle, quelles que soient nos croyances religieuses ou origine ethniques.

Toutes et tous citoyennes et citoyens de la Terre, unis contre les menaces liberticides de plus en plus concrètes qui planent sur nous, que le Solstice de l’Hiver 2020 représente la marche irrésistible vers la lumière de nos libertés à recouvrer et à défendre !

Totalrevision der Bundesverfassung: Corona-Rebellen wollen mit Initiative Steuern abschaffen

Mit einer neuen Initiative wollen Corona-Rebellen die Schweizer Bundesverfassung komplett verändern. Neben wegfallenden Steuern soll auch die …

Les rebelles du covid ont manifesté à Zurich: «Ce masque est …

Le Temps-30 août 2020… l’OMS, la Banque mondiale ou le FMI», affirme François de Siebenthal, l’un des instigateurs du référendum contre l’application SwissCovid.

Les «rebelles du corona» vont lancer une initiative populaire

Arcinfo-6 sept. 2020Le Conseil fédéral a fait un coup d’Etat durant la crise du coronavirus. François de Siebenthal, économiste et banquier vaudois. «Le Conseil …

Corona-Rebellen lancieren eine radikale Volksinitiative

BLICK.CH-6 sept. 2020Die Corona-Rebellen nutzen die Covid-19-Krise, um radikal gegen den Staat … De Siebenthal, Mitinitiator der Initiative, kritisiert die Schweizer …«Die Schweizer können Könige sein» – Initiative fordert …
bluewin.ch-7 sept. 2020Tout afficher

image.jpeg

Le peuple pourrait être appelé à voter sur SwissCovid

Le Temps-20 juil. 2020Même si leur porte-parole s’appelle François de Siebenthal, proche … Les tests d’identification du Covid-19, selon le comité, ne sont par …Un Vaudois conspirationniste mène la croisade contre …
Exhaustif-Tribune de Genève-20 juil. 2020Tout afficher

image.jpeg

Chi sono i “Covid-scettici”?

Rsi-7 sept. 2020Già ora in Svizzera romanda François de Siebenthal punta a coalizzare questa sensibilità (il banchiere ed economista vodese vorrebbe …

image.jpeg

La liste des pays considérés à risque passe de 29 à 42

RTS.ch-23 juil. 2020… permet d’avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus. Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, …

image.jpeg

À Genève, les opposants à l’application SwissCovid se font …

radiolac.ch-23 juil. 2020Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, c’est un … d’avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus.

image.jpeg

Corona-Rebellen lancieren radikale Initiative: Der Bundesrat …

ot Oltner Tagblatt-6 sept. 2020… lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.

Les rebelles du covid ont manifesté à Zurich: «Ce masque est …

Le Temps-30 août 2020… l’OMS, la Banque mondiale ou le FMI», affirme François de Siebenthal, l’un des instigateurs du référendum contre l’application SwissCovid.

Les «rebelles du corona» vont lancer une initiative populaire

Arcinfo-6 sept. 2020Le Conseil fédéral a fait un coup d’Etat durant la crise du coronavirus. François de Siebenthal, économiste et banquier vaudois. «Le Conseil …

Corona-Rebellen lancieren eine radikale Volksinitiative

BLICK.CH-6 sept. 2020Die Corona-Rebellen nutzen die Covid-19-Krise, um radikal gegen den Staat … De Siebenthal, Mitinitiator der Initiative, kritisiert die Schweizer …«Die Schweizer können Könige sein» – Initiative fordert …
bluewin.ch-7 sept. 2020Tout afficher

image.jpeg

Le peuple pourrait être appelé à voter sur SwissCovid

Le Temps-20 juil. 2020Même si leur porte-parole s’appelle François de Siebenthal, proche … Les tests d’identification du Covid-19, selon le comité, ne sont par …Un Vaudois conspirationniste mène la croisade contre …
Exhaustif-Tribune de Genève-20 juil. 2020Tout afficher

image.jpeg

Chi sono i “Covid-scettici”?

Rsi-7 sept. 2020Già ora in Svizzera romanda François de Siebenthal punta a coalizzare questa sensibilità (il banchiere ed economista vodese vorrebbe …

image.jpeg

La liste des pays considérés à risque passe de 29 à 42

RTS.ch-23 juil. 2020… permet d’avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus. Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, …

image.jpeg

À Genève, les opposants à l’application SwissCovid se font …

radiolac.ch-23 juil. 2020Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, c’est un … d’avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus.

image.jpeg

Et si l’UDC était l’atout de la droite pour conserver la majorité à …

24 heures-30 août 2020… post-covid, le camp rose-vert est plus que persuadé de reprendre la … suite de la démission du syndic Von Siebenthal et du traumatisme de …

image.jpeg

Corona-Rebellen lancieren radikale Initiative: Der Bundesrat …

ot Oltner Tagblatt-6 sept. 2020… lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.
Référendum Non à SwissCovid .. 

Gesamte Berichterstattung

«Die Schweizer können Könige sein» – Initiative fordert Totalrevision der Verfassung

Das Referendum gegen die Swiss-Covid-App hat er bereits mitlanciert, nun hat er Grösseres im Sinn: Der Waadtländer François de Siebenthal will die …bluewin.chVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona Rebellen Initiative fordert Totalrevision des Staates

Nach dem Referendum gegen SwissCovid gibt es eine neue Corona Rebellen Initiative. Sie will den Schweizer Staat von Grund auf neu aufbauen.Nau.chVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Kritiker lancieren Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung

Steuern abschaffen und ein Grundeinkommen einführen: Diese Forderungen sind Teil einer radikalen Initiative, die bereits am 20. September lanciert werden …GMX.chVor 3 TagenInternationalbookmark_bordersharemore_vert

Zofinger Tagblatt

Die Coronarebellen sind unzufrieden mit dem Bundesrat – und lancieren eine Initiative für eine Totalrevision der Bundesverfassung. © Keystone. Schon am 20.Zofinger TagblattVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Rebellen lancieren bislang radikalste Volksinitiative

Die Corona-Rebellen nutzen die Covid-19-Krise, um radikal gegen den Staat vorzugehen. Sie wollen die Verfassung komplett revidieren, das Grundeinkommen …BLICK.CHVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Keine Steuern, aber ein Grundeinkommen: Die Corona-Rebellen lancieren eine radikale Initiative | Luzerner Zeitung

Schon am 20. September will eine Gruppe um den Waadtländer Ökonomen François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung …Luzerner ZeitungVor 3 TagenMeinungbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Rebellen lancieren radikale Initiative: Der Bundesrat sollte die Kritiker ernst nehmen

Am 20. September lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.Aargauer ZeitungVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

«Wir müssen Grundsatzdiskussionen neu führen»: Cédric Wermuth zur radikalen Initiative der Corona-Rebellen | Luzerner Zeitung

Die Corona-Rebellen lancieren eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung. «Ich begrüsse es, dass solche Vorschläge kommen», sagt Cédric …Luzerner ZeitungVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Keine Steuern, aber ein Grundeinkommen: Die Corona-Rebellen lancieren eine radikale Initiative

Schon am 20. September will eine Gruppe um den Waadtländer Ökonomen François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung …Limmattaler ZeitungVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Rebellen lancieren eine radikale Initiative – Der Bundesrat sollte die Kritiker ernst nehmen | St.Galler Tagblatt

Am 20. September lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.St.Galler TagblattVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Totalrevision der Bundesverfassung: Corona-Rebellen wollen mit Initiative Steuern abschaffen

Mit einer neuen Initiative wollen Corona-Rebellen die Schweizer Bundesverfassung komplett verändern. Neben wegfallenden Steuern soll auch die …20 MinutenVor 3 Tagen

Translate »