La presse

  • lire la suite

    Qu’est-ce qui a fait la réputation de l’infiltration dans le journalisme d’investigation? Des enquêtes de contre-pouvoir, des enquêtes qui révèlent des agissements illégaux ou abusifs restés cachés au public, comme celle de Roberto Saviano au cœur de la mafia napolitaine ou d’autres au cœur de réseaux pédophiles. Qu’a-t-on avec la dernière «opération undercover» de Heidi.news ? Rien de tout cela. En rupture avec ce qui a fait la grandeur du journalisme infiltré, on voit de simples citoyens se faire “infiltrer” et dénigrer pour leurs idées. Des idées parfois fausses, certes. Contestataires assurément. Souvent valables et stimulantes aussi pour la démocratie. Folles parfois. Mais tout sauf secrètes, car très largement répandues. L’infiltration de Heidi News au cœur de la “complosphère”, concept arbitraire tiré d’un lexique douteux, m’interpelle fortement. Je découvre en lisant les articles que Chloé Frammery, enseignante de mathématiques à Genève et activiste politique, et que François de Siebenthal, lui aussi militant pour des causes diverses depuis des années, seraient de dangereuses personnes qu’il s’agirait de dénoncer et de mettre au ban. Sans qu’ils aient commis rien d’illégal, leur pensée et leur discours sont présentés sous un jour très négatif, comme s’il s’agissait d’une secte ou d’une cellule terroriste ou fasciste. Leur participation à des initiatives démocratiques comme celle anti-Swisscovid ou Multinationales responsables n’est pas au centre du récit. Des citations bêtes et marginales tirées de quidams et choisies pour leur caractère sensationnaliste sont mises en avant. Or Chloé et François, je les connais depuis des années: on pouvait les croiser dans de multiples conférences qui parlaient de Monnaie Pleine, de l’or de la BNS, de monnaies alternatives, ils étaient dans l’association AAA qui s’agite dans les assemblées générales, ou avec les Gilets jaunes suisses. Des activités parfaitement légales en démocratie. Ce sont des agitateurs? Certaines de leurs idées prêtent à débat, à rectification? Sans doute. Je les ai souvent challengés lors d’échanges que nous avons eus, j’ai eu mes réserves, mais toujours dans le dialogue et de façon cordiale. Je n’ai jamais pensé une seconde qu’il faudrait les faire taire ou leur nuire. Pour moi, ils apportent un pluralisme d’idées, une dissidence, leurs luttes contre l’accord TISA ou pour des causes écologiques ou humanitaires sont valables. Que j’adhère ou non à leurs idées radicales, je respecte leur droit à s’exprimer. Dans un conflit idéologique, on ne s'”infiltre” pas: on lutte de façon loyale par le dialogue et par les arguments. Or dans les colonnes de Heidi News, ils sont épiés à leur insu, tournés en dérision, ne sont jamais interviewés directement, ne peuvent donc commenter l’angle tendancieux du journaliste (l’article est un commentaire à la première personne). Et le même article qui les accuse de propager des fake news présente lui-même des faits erronés. Aujourd’hui, Chloé et François démentent 90% de ce qui est écrit sur eux. D’autres articles du même dossier en revanche, donnent abondamment la parole à Rudy Reichstadt, l’anti-complotiste de Conspiracy Watch, à l’autre traqueur de complotistes autoproclamé, Tristan Mendès France, et aussi à leur pendant suisse Sebastian Dieguez. Triple dose du même avis, aucune contradiction en face. Zéro point de vue différent dans ces dossiers. Parti pris absolu. Charge unilatérale au bulldozer contre les “complotistes”. Des calomnies sont proférées contre Chloé et François, on assure qu’ils n’ont jamais voulu répondre à des questions par e-mail; eux démentent. On utilise des images leur appartenant sans leur autorisation. Mais surtout, les deux sont stigmatisés, leur réputation piétinée, leur nom discrédité, sans souci pour les conséquences sur leur vie personnelle. Heidi News, par la voix de son rédacteur en chef, a annoncé son intention d’interpeller l’employeur de Chloé Frammery (le DIP) pour lui demander à lui et à tout un chacun de se distancer d’elle en raison de ses idées, dangereuses, antiscientifiques et antidémocratiques. Un appel au bannissement et à la discrimination. En 20 ans de journalisme, je n’avais jamais vu les journalistes s’engager dans pareille opération. La persécution politique, c’étaient les journalistes qui la subissaient (et la subissent toujours dans certains pays – mon propre père, pour commencer, dans l’Egypte des années 50 à 80). Le procédé qui a pris Chloé et François pour cible, bien qu’appelé “infiltration”, n’a en fait que la forme de celle-ci. L’infiltration en elle-même est inutile ici, car les idées qu’elle cherche à exposer se trouvent partout. Chloé Frammery, François de Siebenthal et bien d’autres militent depuis des années très ouvertement et font tout pour diffuser, et non pas cacher, leurs idées. Plutôt que d’infiltration, il s’agit d’exposer au blâme les idées de ces personnes et de leur entourage. Sorte de fustigation publique, on incite à la mise au ban, on n’hésite pas à s’attaquer au gagne-pain de ces personnes. La conséquence? Terroriser, décourager toutes les idéologies différentes, même légales. Censurer la pensée dérangeante, contestataire, radicale, est un procédé anti-démocratique: la liberté d’expression concerne précisément les idées qui font polémique, pas celles qui font consensus. Ainsi, on infiltre des gens pour leurs idées, on laisse croire qu’ils font quelque chose d’interdit, faisant peur à quiconque oserait penser la même chose ou s’engager dans ce type de dissidence. On les qualifie de dangereux alors que ces gens ne sont pas armés, n’appellent pas à la haine ni à la violence. Bref, Chloé et François sont, non pas infiltrés, mais dénigrés pour leurs idées, l’infiltration servant à les railler sans qu’ils puissent directement répondre. Comment des journalistes peuvent-ils jouer un tel rôle dans la société? Aujourd’hui, il est très difficile de faire de l’investigation. Coûteuse en temps et en argent, peu de rédactions ont assez de moyens pour mener des enquêtes de longue haleine. Malgré cela, les meilleures enquêtes sortent dans les médias traditionnels (aussi parce que les fuites se dirigent vers eux en premier, canal le plus crédible). Mais on ne voit pas beaucoup d’infiltrations des cercles de pouvoir, des fondations Gates, des lobbies pro-pharma. On voit en revanche de simples citoyens se faire moquer, traiter de «dangereux», de «Amish», de «Covidiots», d’«hurluberlus», parce que leurs opinions ne sont pas alignées avec la pensée dominante et lire la suite

  • lire la suite

    La réforme la plus urgente: corriger le système financier et, alors qu’il existe des médicaments efficaces et peu chers, ne pas imposer par la force et la contrainte des abonnements à des inoculations de soupes chimiques synthétiques, coûteuses et expérimentales contenant notamment des toxiques, des cellules d’embryons avortés et des OGM Chaque jour, plus de 40 000 enfants meurent de faim ou de maladies non soignées, faute d’argent. Personne ne peut rester indifférent au problème de la pauvreté et de la faim dans le monde. Chaque jour sur la planète, plus de 40 000 enfants meurent de faim ou de maladies qui ne furent pas soignées, faute d’argent. A l’échelle du globe, plus d’un milliard sept cent millions d’êtres humains doivent fouiller dans les poubelles pour trouver quelque chose à manger et se maintenir en vie. Plus de 100 millions d’enfants dans le monde vivent dans les rues, sans foyer, abandonnés par leurs parents qui ne peuvent plus les faire vivre. On pourrait allonger la liste, mais on n’a pas besoin d’aller très loin pour voir des pauvres: le problème existe dans nos propres pays industrialisés. Par exemple, dans une grande ville comme Montréal, un enfant sur trois se présente à l’école sans avoir déjeuné. dividende-social-2018 L’Église ne peut rester indifférente à des situations telles que la faim dans le monde et l’endettement, qui mettent en péril le salut des âmes, et c’est pourquoi elle a développé, surtout depuis le pape Léon XIII en 1891, un ensemble de principes connus sous le nom de «doctrine sociale de l’Église» qui, s’ils étaient mis en pratique, amèneraient le bonheur de tous les peuples. Dans cette doctrine, l’Église demande, entre autres, une réforme des systèmes financiers et économiques, afin qu’ils soient mis au service de l’homme. Les demandes des papes en ce sens abondent, on n’a qu’à penser au pape François qui, depuis le début de son pontificat, a condamné à plusieurs reprises l’idolâtrie de l’argent, le dieu-argent qui gouverne le monde aujourd’hui. Dans un discours aux participants à la 3e rencontre mondiale des mouvements populaires, donné au Vatican le 5 novembre 2016, le Pape François déclarait: «Il existe un terrorisme de base qui émane du contrôle global de l’argent sur la terre et menace l’humanité tout entière… Il y a près de cent ans, le pape Pie XI prévoyait l’émergence d’une dictature économique mondiale qu’il appellait “l’impérialisme international de l’argent” (Encyclique Quadragesimo anno, 15 mai 1931, n. 109). Je parle de l’année 1931! La salle où nous sommes réunis maintenant est appelée “Paul VI”, et ce fut Paul VI qui a dénoncé il y a près de cinquante ans, la «nouvelle forme abusive de domination économique dans le domaine social, culturel et même politique» (Lettre apostolique Octogesima adveniens, 14 mai 1971, n. 44). Année 1971… L’ensemble de la doctrine sociale de l’Eglise et le magistère de mes prédécesseurs se rebelle contre l’argent idole qui règne au lieu de servir, tyrannise et terrorise l’humanité…» Le pape concluait son discours avec ces paroles tirées de son exhortation apostolique Evangelii gaudium (La joie de l’Évangile), paragraphe 202: «Tant que ne seront pas résolus radicalement les problèmes des pauvres, en renonçant à l’autonomie absolue des marchés et de la spéculation financière, et en attaquant les causes structurelles de la disparité sociale, les problèmes du monde ne seront pas résolus, ni en définitive aucun problème.» Dans une lettre adressée au président du sommet des pays du G8, en juin 2013, le Pape François écrivait: «Toute théorie ou action économique et politique doit commencer par fournir à chaque habitant de la planète les ressources minimum pour vivre dans la dignité et la liberté, ainsi que la possibilité de subvenir aux besoins d’une famille et à l’éducation des enfants, de louer Dieu et de développer son potentiel humain. C’est le principal; en l’absence d’une telle vision, l’activité économique n’a pas de sens.» Tous les prédécesseurs du pape François se sont exprimés de manière semblable sur le système économique actuel. Par exemple, dans sa première encyclique (Redemptor hominis, 4 mars 1979), le pape saint Jean-Paul II parlait «d’indispensables transformations des structures économiques… de la misère en face de l’abondance qui met en cause les structures et mécanismes financiers… l’homme ne peut devenir esclave des systèmes économiques…» Et nous n’ajouterons ici que cette autre citation de saint Jean-Paul II: «Je tiens à aborder une question délicate et douloureuse. Je veux parler du tourment des responsables de plusieurs pays, qui ne savent plus comment faire face à l’angoissant problème de l’endettement… Une réforme structurelle du système financier mondial est sans nul doute une des initiatives les plus urgentes et nécessaires.» (Message du pape à la 6e Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement, Genève, 26 septembre 1985.) L’Église catholique romaine présente les principes moraux sur lesquels doit être jugé tout système économique et financier. Et afin que ces principes soient appliqués de manière concrète, l’Église fait appel aux fidèles laïcs — dont le rôle propre, selon le Concile Vatican II, est justement de renouveler l’ordre temporel et de l’ordonner selon le plan de Dieu — pour travailler à la recherche de solutions concrètes et à l’établissement d’un système économique conforme à l’enseignement de l’Évangile et aux principes de la doctrine sociale de l’Église. Le Crédit Social C’est pour cette raison que Louis Even, le fondateur du journal Vers Demain, décida de propager la doctrine du Crédit Social – un ensemble de principes et de propositions financières énoncés pour la première fois par l’ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas, en 1918. Les mots «crédit social» signifient «argent social», un argent émis par la société, en opposition à l’argent actuel qui est un «crédit bancaire», un argent émis par les banques. Lorsque Louis Even découvrit la grande lumière du Crédit Social en 1935, il comprit immédiatement jusqu’à quel point cette solution appliquerait à merveille l’enseignement de l’Église sur la justice sociale. (Nous ne prétendons pas que ce soit la seule solution, mais pour qui l’étudie attentivement, elle appliquerait en effet de façon très efficace les demandes des papes.) Non au communisme La lire la suite

  • lire la suite

    COGEL n.104 Non aux médias contrôlés + Nouvelles de Marie – STOP Covid-1984 288 contacts du COGEL – Collectif Genevois pour les Libertés Bulletin COGEL n° 104 – 11 juillet 2021 – par Dino Vous pouvez toutes et tous être des citoyens-reporters en contribuant à alimenter ce bulletin ! La-le citoyen-ne-reporter est constitutionnellement légitime et n’a pas besoin de carte de presse. Dans la nuit du vendredi 9 juillet 2021, jusqu’au matin, de fortes perturbations ont affecté le réseau téléphonique suisse, bloquant notamment les réseaux d’appels d’urgence. Selon les médias, il s’agit d’une nouvelle panne informatique chez Swisscom. Or, quelques jours avant, j’ai vu que des messages ont circulé sur les réseaux sociaux annonçant une cyber-attaque sur la Suisse pour le 9 juillet. Vu la masse des rumeurs infondées qui circulent en permanence, il est rare qu’une annonce de ce type s’avère exacte ou plutôt, il faut voir s’il s’agit vraiment d’une cyber-attaque de l’extérieur, d’un sabotage de l’intérieur ou si un informaticien a vu venir une panne pour le 9 et a fait circuler l’info. La question est donc de savoir quelle était la source de l’info, pour celles et ceux d’entre vous qui l’avaient partagée et de savoir qui a intérêt à ce que Swisscom dysfonctionne régulièrement et qui a intérêt à diffuser l’info à l’avance. Les formulaires du référendum NON aux médias contrôlés, concernant le financement de la presse sont maintenant disponibles en français https://medias-controles-non.ch/wp-content/uploads/2021/07/ubogen-div-fr.pdf Le délai de récolte est fixé au 7 octobre 2021. Il est possible de commander facilement des formulaires en ligne : https://medias-controles-non.ch/participer/recolter-les-signatures/ Référendum contre la loi fédérale du 18 juin 2021 sur un paquet de mesures en faveur des médias. NON aux médias d’Etat ! La Confédération veut subventionner les riches éditeurs à hauteur de 178 millions de francs par année et ainsi les rendre dépendants de la politique. Il faut faire barrage au financement étatique des médias ! NON aux milliards d’impôts pour les millionnaires des médias ! Samedi 31 juillet de 14.00 à 18.00 : Défilé-manifestation « RETOUR AU BON SENS » à GENÈVE. Départ Zone piétonne du Mont-Blanc (réunion dès 13.30), direction Place des Nations. Une autorisation a été demandée et a de bonnes chances d’être obtenue. En plus, il n’y a plus la contrainte des muselières. Cet événement s’inscrit dans le cadre des manifestations coordonnées dans plusieurs chefs-lieux des cantons suisses, prévues le même jour. L’occasion sera saisie pour faire le lien avec la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains. On recherche des infirmières ou des médecins pour assurer les premiers soins en cas de malaise dus à une éventuelle canicule. Merci de nous contacter par retour de courriel. ANNONCE : On recherche des idées de nouveaux slogans pour mettre à jour les pancartes du groupe flash-mob genevois correspondant. Merci de transmettre vos idées par retour de courriel ou directement à Cécile, Olivier ou José ou via le groupe Telegram correspondant. Par la même occasion, les personnes intéressés à participer directement à la flash-mob des Slogans sur pancartes peuvent signaler leur disponibilité pour le défilé-manif « Retour au Bon Sens » du 31 juillet à Genève. Exemple de la flash-mob en mai dernier : https://youtu.be/M2npvNk0fSc Excellente occasion pour signaler le film pop culte SLOGAN (1969), avec Serge Gainsbourg et Jane Birkin. https://www.youtube.com/watch?v=yfD9-BYJBvo Voici des nouvelles de Marie, cette Franco-Genevoise qui vit à Londres depuis 15 ans et qui avait lancé son message de détresse en raison de la pression de plus en plus dure exercée par la dictature Covid en Grande-Bretagne, que nous avions relayé dans le GOGEL n°92 du 5 juin 2021. Marie a finalement réussi à rentrer via Genève pour voir ses parents. Malheureusement elle devait retourner bientôt dans la Perfide Albion et y affronter à nouveau le nouveau contrôle social. Marie nous donne une info concernant la France voisine, où elle a rencontré un médecin, qui avec deux de ses collègues, a découvert très tôt que les antihistaminiques marchaient encore mieux que l’Hydroxicloroquine et l’Ivermectine pour traiter le Covid. Il a traité tous ses patients avec ce protocole, comme l’on fait avec succès beaucoup d’autres en Europe et dans le Monde. Il avait écrit l écrit au ministre français de la santé et à d’autres pour leur expliquer la bonne nouvelle, mais il a été ignoré et on lui a même demandé de se taire. Le résultat des courses est qu’en France, il paraîtrait que seule une poignée de médecins ont le courage de traiter leurs patients avec ce protocole, car les autres ont trop peur des conséquences s’ils vont contre les consignes gouvernementales. Aussi ce protocole a été particulièrement étouffé par rapport aux deux autres mentionnées précédemment.  Marie trouve choquant c’est qu’en France, en Suisse et dans toute l’Europe que les gouvernements ont empêché les médecins de soigner librement et pire, qu’on leur rend la vie difficile s’ils s’écartent de ces consignes gouvernementales. Marie m’a transmis les coordonnées de ce médecin installé dans le 74. Si quelqu’un parmi vous désire entrer en contact avec lui ou l’interviewer, écrivez-moi et je vous donnerai son contact par retour de courriel. Enfin, elle nous transmet ce lien, qui rassemble beaucoup d’info sur le sujet : www.covid19lafin.org Pour celles et ceux qui n’étaient pas encore inscrits au COGEL ou qui auraient manqué l’édition du 5 juin, je remets en pièces jointes le message enregistré par Marie (MP4) et sa lettre ouverte en Anglais (PDF).  Récolte de signatures en faveur de L’INITIATIVE POUR LA LIBERTÉ ET L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE. Il faut 100’000 signatures le plus vite possible pour porter rapidement un autre coup de boutoir à la dictature sanitaire. N’attendons pas l’expiration du délai en juin 2022. 75’999 signatures sont récoltées au 5 juillet 2021. Cette initiative a été lancée par le MLS – Mouvement de Liberté Suisse. Formulaire de signatures en français à télécharger : https://fbschweiz.ch/images/PDF/STOPP-Impfpflicht-VI-Onlinebogen-fr-v3.pdf Vous pouvez transmettre vos formulaires à vos contacts habituels ou les envoyer directement à l’adresse suivante : Wir Bestimmen / Nous déterminons, Postfach 1236, 3072 Ostermundigen 1 REVUE DE PRESSE : TV LIBERTÉS : 1 dose, 3 doses, overdose ! https://www.youtube.com/watch?v=nxt_MjhkOnA   ÉGALITÉ ET RÉCONCILIATION : Vaccination “obligatoire” : Gouvernement et médias sont les VRP du Big Pharma https://www.egaliteetreconciliation.fr/Vaccination-obligatoire-gouvernement-et-medias-sont-les-VRP-du-Big-Pharma-64702.html     PIERRE-YVES ROUGEYRON : L’hystérie collective comme destruction du débat public https://www.youtube.com/watch?v=ydz_P5oFREQ   EMA KRUSI : Nombre de vaccinés dans le Monde – Qui saura répondre à cette question ? https://odysee.com/@emakrusi:5/La-Voix-d’Ema—Qui-saura-re%CC%81pondre-a%CC%80-cette-question:4? FLORIENT PHILIPPOT : Des victoires inattendues pour lire la suite

  • lire la suite

    Alors que la terre n’est pas surpeuplée, et de loin ! Voir les preuves ci-dessous. Un monument à la gloire de la dépopulation massive par tous les moyens, le Giorgia Guidstones aux USA. Il y est gravé dans la pierre en 8 langues qu’ils veulent maintenir la population à 500 millions de riches, donc assasiner des milliards de personnes “faibles” , sic ! https://desiebenthal.blogspot.com/2017/01/europe-lhiver-demographique-se-confirme.html https://microtaxe.ch/g20-demographie/ https://www.rts.ch/play/radio/vacarme/audio/verite-25-la-faute-aux-pedo-satanistes?id=11774535 https://microtaxe.ch/georgia-guidestones-2014-but-que-500/ Partial list of Christian Denominations which forbid membership in the Masonic Lodge Le 26 novembre 1983 Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a confirmé le jugement de l’Église sur les associations maçonniques et l’interdiction demeure en vigueur, sous peine d’exclusion des sacrements. https://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19831126_declaration-masonic_fr.html Liste partielle des communautés chrétiennes qui interdisent à leurs fidèles d’ en faire partie  Methodist Church of England Wesleyan Methodist Church Russian Orthodox Church Assemblies of God Church of the Nazarene Orthodox Presbyterian Church Reformed Presbyterian Church Evangelical Mennonite Church Church of Scotland Grace Brethren Roman Catholic Church Christian Reformed Church in America Evangelical Mennonite Church Synod Anglican Church of England Free Church of Scotland General Association of Regular Baptist Churches Independent Fundamentalist Churches of America The Evangelical Lutheran Synod Baptist Union of Scotland Lutheran Church Missouri Synod Wisconsin Evangelical Lutheran Synod Presbyterian Church in America Le diable, alias satan, alias baphomet, alias lucifer, le chef des menteurs et des diviseurs, est leur grand architecte, alias être suprême, alias …. essaye de tenter le Christ. Albert Pike+, leur grand maître, voir plus bas… ​​Peut-on être chrétien et franc-maçon ?   ​à​ notamment Pascal Ortelli Saint–Augustin SA CP 51, CH–1890 Saint–Maurice Tél. +41 24 486 05 04 www.st-augustin.ch   ​Bonjour, ​ Suite à la parution du dernier ​magazine paroissial ”catholique” L’Essentiel, mi-juin – août 2021 qui fait de la publicise aux loges et donne même des liens publicitaires, sic..​ Voici quelques remarques: Clément XII condamne à perpétuité la franc-maçonnerie en 1738. Les papes ont sans cesse réitéré leurs mises en garde, soulignant son incompatibilité de fond avec la foi. Mais beaucoup se laissent toujours séduire et certains se déclarent même catholiques et francs-maçons.  ​Les graves condamnations et excommunications automatiques vont se répéter. Elles sont toujours valables, malgré les mensonges et mauvaises interprétations qui courent. ​Par exemple, le ​Canon N° 1374​ ​du ​Code CIC/1983​,​ en vigueur depuis 1983.   Qui s’inscrit à une association qui conspire contre l’Église sera puni d’une juste peine ; mais celui qui y joue un rôle actif ou qui la dirige sera puni d’interdit.   Le 26 novembre 1983 Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a confirmé le jugement de l’Église sur les associations maçonniques et l’interdiction demeure en vigueur, sous peine d’exclusion des sacrements. https://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19831126_declaration-masonic_fr.html ​Encore en 2013, elles sont confirmées avec l’excommunication de Pascal Vesin, curé de Megève et franc-maçon.​ ​Voici une l​iste partielle des communautés chrétiennes qui interdisent d’ en faire partie  Methodist Church of England Wesleyan Methodist Church Russian Orthodox Church Assemblies of God Church of the Nazarene Orthodox Presbyterian Church Reformed Presbyterian Church Evangelical Mennonite Church Church of Scotland Grace Brethren Roman Catholic Church Christian Reformed Church in America Evangelical Mennonite Church Synod Anglican Church of England Free Church of Scotland General Association of Regular Baptist Churches Independent Fundamentalist Churches of America The Evangelical Lutheran Synod Baptist Union of Scotland Lutheran Church Missouri Synod Wisconsin Evangelical Lutheran Synod Presbyterian Church in America     ​Voici donc quelques raisons de mon grand étonnement à cette lecture dangereuse pour le salut des âmes, en te priant de bien vouloir faire paraître ce texte rectificatif.   ​​Avec mes meilleurs sentiments  François de Siebenthal​, 021 616 88 88​​   PS:  Peut-on être chrétien et franc-maçon ? ​ouvrage ​de Msgr Dominique Rey, Salvator , 76 pages .​..​ Ce petit livre de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, arrive à point nommé pour remettre les choses au clair. La foi catholique, explique-t-il, est une Révélation de l’amour de Dieu manifestée en Jésus-Christ qui est «la Voie, la Vérité et la Vie» et dévoile pour tous le mystère. C’est tout le contraire de la franc-maçonnerie, ésotérisme gnostique qui prétend révéler à un petit nombre d’initiés le sens caché de l’univers. D’où de nombreuses conséquences théologiques : pas de vérité définitive et absolue, car pas de Vérité révélée, mais le primat de la raison autonome ; pas de règles morales intangibles, mais contingentes et évolutives au gré du consensus des sociétés et des progrès de la science ; pas besoin de Salut, mais un auto-perfectionnement… Ce qui conduit à une tolérance absolue, au constructivisme au nom de la capacité de l’homme à s’auto-créer, et au relativisme religieux. Bref, à une sorte de «religion humaine», dont l’influence a été déterminante dans l’Histoire de la République française (mots d’ordre anti-cléricaux et laïcistes, question scolaire et bioéthique au Parlement…). Cependant, rappelle Mgr Rey, cette profonde incompatibilité de doctrines «doit aller de pair avec le profond respect dû aux personnes». Marie-Catherine d’Hausen   le ​Canon N° 1374 ​du ​Code de Droit Canonique CIC/1983 Canon en vigueur depuis le 27/11/1983. Livre VI > Partie II > Titre II > C. 1374 CIC/1983 TEXTE FRANÇAIS Qui s’inscrit à une association qui conspire contre l’Église sera puni d’une juste peine ; mais celui qui y joue un rôle actif ou qui la dirige sera puni d’interdit. TEXTE LATIN Qui nomen dat consociationi, quae contra Ecclesiam machinatur, iusta poena puniatur ; qui autem eiusmodi consociationem promovet vel moderatur, interdicto puniatur.   Pourtant, les maîtres du mensonge infiltrent toujours les églises.   Exemples: S​uite au​ magazine paroissial ”catholique” L’Essentiel, mi-juin – août 2021   PAR JUDITH BALET HECKENMEYER (SOURCES/INSPIRATION :​ sic…​ WWW.MASONIC.CH ET WWW.JEPENSE.ORG) PHOTOS : JUDITH BALET HECKENMEYER, PIXABAY La Franc-Maçonnerie est un ordre initiatique traditionnel et universel fondé sur la fraternité. Elle constitue une alliance d’hommes et de femmes libres et de bonnes mœurs, de toutes races, toutes nationalités et de toutes croyances. Le but est d’aider au perfectionnement de l’individu et de l’humanité. Longtemps, les relations entre la Franc-Maçonnerie et le catholicisme ont été houleuses. Pourtant les sources de la Franc-Maçonnerie sont authentiquement chrétiennes. Mais comme dans leur pratique, ils utilisent d’autres outils de connaissance comme la lire la suite

  • lire la suite

    Ne croyez surtout pas les merdias. Signez le nouveau référendum contre les subventions aux medias. https://medias-controles-non.ch/participer/recolter-les-signatures/ Voir www.médias-contrôlés-non.ch et ci-dessous Votez non le 28 novembre à la loi Covid de peter.weigelt@staatsmedien-nein.ch Communiqué de presse sur le lancement du référendum contre le train de mesures en faveur des médias Non au financement des médias par l’État Le “train de mesures en faveur des médias” menace l’innovation, nuit à la démocratie, distribue des millions aux gros groupes de presse et rend les médias privés financièrement dépendant de l’État. C’est pourquoi nous avons lancé un référendum contre la loi sur le subventionnement des médias, qui est inacceptable du point de vue du droit constitutionnel, dangereux du point de vue de la liberté de la presse et discriminatoire du point de vue de la concurrence. Avec le “train de mesures en faveur des médias”, la Confédération veut subventionner les médias privés à hauteur de 178 millions de francs par an. “C’est dangereux pour la démocratie. Il faut renoncer au subventionnement des médias”, a déclaré Peter Weigelt, ancien conseiller national et président du comité référendaire, lors de la conférence de presse organisée mardi à Berne. Le comité rejette le projet de loi pour des raisons fondamentales : “La nouvelle loi sur les subventions est inacceptable du point de vue constitutionnel, préjudiciable du point de vue de la liberté de la presse et discriminatoire du point de vue concurrentiel”, a déclaré M. Weigelt. C’est pourquoi le référendum est lancé. Des millions en cadeau aux gros groupes de presse “La nouvelle loi sur les médias menace l’innovation, affaiblit la liberté de la presse, distribue des millions aux gros groupes de presse et rend les médias privés dépendants de l’aide d’État”, a déclaré l’éditeur bâlois Christian Keller. C’est pourquoi il rejette la subvention, “même si nous, nous pourrions en bénéficier financièrement”. Les jeunes prennent clairement position En tant que représentante de la jeune génération, Evelyn Motschi, étudiante en droit, a clairement expliqué pourquoi elle, comme beaucoup de ses contemporains, soutient le référendum. “Je dis non à de nouveaux prélèvements qui impactent les jeunes, mais oui à la liberté et à la diversité des médias, accessibles à toutes les catégories de la population”. Les jeunes s’informent presque exclusivement sur Internet, c’est pourquoi il est totalement incompréhensible que les politiciens perfusent la presse écrite à coups de millions de subventions. “Le tournant numérique a eu lieu depuis longtemps. En tant qu’informaticien et jeune politicien libéral, je ne comprends donc pas pourquoi nous devrions subventionner un marché qui a déjà changé”, a ajouté Alec von Barnekow, président des Jeunes PLR du canton de Fribourg. Plusieurs pays voisins, dont la France, subventionnent déjà les médias directement et indirectement. L’efficacité de ces mesures n’a été prouvée nulle part, a-t-il dit. “Le meilleur service que la politique puisse rendre à la presse est de la laisser tranquille”, a déclaré M. von Barnekow. St-Gall / Berne, 29.06.2021 peter.weigelt@staatsmedien-nein.ch Communiqué de presse sur le lancement du référendum contre le train de mesures en faveur des médias Conférence de presse du 29 juin 2021 à Berne “Nous ne nous laisserons pas contrôler par les politiciens” Le comité référendaire, non partisan et bénéficiant d’un large soutien, réunit des personnalités du monde des affaires et des médias ainsi que des citoyens engagés. De nouveaux membres nous rejoignent chaque jour, dont de nombreux représentants de la branche des médias. Pour Philipp Gut, directeur général du comité référendaire, ce n’est pas une surprise. L’indépendance et la crédibilité sont les atouts les plus importants de la presse, a souligné M. Gut, lui-même journaliste et éditeur : “Nous ne nous laisserons pas contrôler par les politiciens !” Avec le référendum “NON aux médias contrôlés”, le comité veut déclencher un “débat urgent sur le rôle des médias dans notre démocratie”. “Parce que sans médias libres et indépendants, il n’y a pas de public critique. Et sans public critique, il n’y a pas de démocratie.” Le “train de mesures en faveur des médias” n’était pas seulement dangereux, mais aussi totalement inutile, a résumé le président Peter Weigelt en reprenant les arguments du comité référendaire : “Les groupes de presse cotés en bourse et les magnats des médias qui pèsent des millions, qui réalisaient encore de gros bénéfices pendant la crise pandémique, n’ont absolument pas besoin de subventions.” Il est particulièrement choquant que les journaux gratuits et les médias en ligne libres soient délibérément exclus des subventions. De cette manière, l’État cimente les monopoles médiatiques existants au détriment des petites offres privées et des initiatives régionales. Contact Peter Weigelt, président du comité référendaire, 079 541 48 34, peter.weigelt@staatsmedien-nein.ch Dr Philipp Gut, directeur du comité référendaire, 079 796 15 19 info@médias-contrôlés-non.ch www.médias-contrôlés-non.ch Pour arrêter ce déluge de lois absurdes, un moyen, reprendre le contrôle avec la révision totale de la constitution selon son article 193. Inscrivez-vous à www.1291.one. Merci -Refusez absolument tout type d’injection ou inoculation ARN ou estampillée Covid-19. -Refusez de signer quoi que ce soit (même s’il s’agit du refus de vaccination lui même) et précisez bien que vous interdisez formellement à la personne de consigner votre refus dans votre dossier médical partagé sous peine de poursuites judiciaires, + campagne de dénonciation nominative sur les réseaux sociaux. -Ne répondez à aucun numéro inconnu (dictature de l’assurance maladie, contact tracing…) si vous avez un doute décrochez et ne dites rien jusqu’à ce que la personne se présente, prétextez une perte de signal réseau en cas de besoin. -Désinstallez les applications Swisscovid, Tic,  Ameli et toutes autres applications d’état ou gafam, n’y allez que via un navigateur d’ordinateur sécurisé, si possible Thor sous www.brave.com ou linux . -Ne scannez jamais aucun QR code, demandez toujours le menu en papier carton classique. -Levez-vous, boycottez et quittez les lieux qui exigent vos informations personnelles (ou renseignez de fausses informations quand cela est possible). Filmez et diffusez les images des lieux qui pratiquent la discrimination pseudo sanitaire ( nazitaire ) , faites leur la pub qu’ils méritent. -Comprenez bien que plus de 90% des médias (internet compris) ne répandent lire la suite

  • lire la suite

    Idées pour une intelligence collective, pour vos réflexions et commentaires, merci. https://1291.one/apres/ https://docs.google.com/document/d/1ib8BfSL08QyCqpfXRjXvAR-fJAz4C6ue7vvUFAbsolU/edit?usp=sharing Mesdames, Messieurs, Chers entrepreneurs, Le Service de la promotion de l’économie et de l’innovation (SPEI) a le plaisir de vous annoncer l’édition 2021 du Forum de l’Économie Vaudoise sur le thème : Le Forum de l’Économie Vaudoise vous invite à découvrir sa vision d’un système fiscal innovant au travers des trois axes suivants : Imposition de l’économie numérique et de l’intelligence artificielle Micro-taxes sur les transactions électroniques General Green Tax Ouverture des inscriptions le 30 août sur www.forumvd.ch. Service de la promotion de l’économie et de l’innovation (SPEI) Rue Caroline 11 CH–1014 Lausanne+41 21 316 58 20 info@vaud-economie.ch   Idées pour une intelligence collective, pour vos réflexions et commentaires, merci: No-taxe. Mannes suisses. Démocratie économique solidaire par dividendes. Tout sera plus facile. Dividendes pour éviter les gaspillages polluants. Maxi rentes vieillesse AVS et baisse de l’âge des retraites grâce au progrès. Vu les masses énormes des créations monétaires et des flux financiers spéculatifs non taxés, plus de 5 Téra dollars ou 5 trillions en mesure anglo-saxonne, vu les abus notamment des créations monétaires en nanosecondes et des participations de la BNS  dans les armes nucléaires, la Confédération, les Cantons et les Communes font une réforme globale de la fiscalité qui tient compte des progrès techniques en faveur de nous tous, c’est à dire du Souverain.  Pour supprimer le régime provisoire fédéral, éviter les gaspillages pollueurs, assurer de bonnes retraites et la fraternité:  Voir aussi le site www.microtaxe.ch et François de Siebenthal, 23, Dapples 1006 Lausanne 021 616 88 88 Art. xxx  Le fisc régule démocratiquement les transitions économiques et écologiques, notamment l’écart entre l’abondance des biens et le manque de monnaie. Une seule micro-taxe moderne sur tout flux électronique supprime toutes les déclarations d’impôt du Souverain et des entreprises, et tous les autres impôts, taxes, TVA, droits ou frais de douane, émoluments, redevances, primes ( Lamal…) et vignettes  Dispositions transitoires: 1 La Confédération et les Cantons perçoivent une minuscule micro-taxe à taux unique en pour mille sur l’ensemble du trafic des paiements sans espèces sur toutes les monnaies scripturales. Elle vise ainsi l’imposition des transferts électroniques, notamment spéculatifs, la simplicité de l’imposition et la transparence des flux financiers et des créations de tout symbole monétaire. 2 Son produit est versé sans dettes à la Confédération, aux Cantons et aux Communes, aux institutions de protections et de prestations sociales, notamment aux malades, aux personnes âgées, aux transports publics gratuits et des dividendes inconditionnés au Souverain en fonction de la productivité des robots.    3 Aucun symbole monétaire ne peut être ni créé, ni émis, ni circulé sans être taxé.. voir www.microtaxe.ch  4 La loi régit le micro-impôt ou micro-taxe conformément notamment aux principes suivants : En Suisse, les opérateurs de paiements sans espèces et les GAFAM notamment sont tenus de prélever automatiquement le micro-impôt. Ils le font gratuitement. Si pour une raison quelconque le prélèvement du micro-impôt ne peut pas se faire automatiquement en Suisse, les personnes avec domicile fiscal, siège fiscal, administration effective en Suisse ou groupes suisses ont l’obligation de déclarer ces paiements.  Toutes les écritures internes et hors bilans y sont également soumises. La compensation est interdite.   Le fisc permet les principes de l’universalité, de l’égalité de traitement et de la capacité  économique qui doivent, en particulier, être respectés. La force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres. Les banquiers notamment ne sont plus supérieurs au Souverain et seront punis sévèrement en cas de tricheries éventuelles, y compris sur leurs biens personnels.  d   Les cantons reçoivent au moins  ⅔ du bénéfice net de la BNS prévu à l’article 99  de la Constitution et ⅓ à la Confédération, ce qui inclut historiquement toutes les créations monétaires en CHF ou tous les actifs achetés par ces CHF, qui appartiennent exclusivement et de manière égale à la société, au peuple, donc, au Souverain ( plus de  4’000  milliards de CHF créés du néant par les banques sans impôts, sic ). La BNS ne fait pas du tout de réserves mais distribue les bénéfices aux habitants dès leur conception.Un audit parlementaire estime les montants distraits ces 10 dernières années, à rembourser aux habitants   Les chiffres du trafic des paiements dans toutes les monnaies scripturales, y compris les virements excédentaires, hors bilans ou internes, les changes, les swaps et les créations monétaires sont publiés électroniquement en temps réel pour tous. La Suisse & la BNS ne financent en rien des armes nucléaires. Pour favoriser des entreprises, le fisc fédéral, cantonal ou communal peut leur rembourser des rabais. Les intérêts négatifs sur les Suisses sont interdits vu que ce sont des impôts déguisés.  L’ eau et l’air sont gratuits. Les fontaines publiques potables sont toutes rétablies. La mise en œuvre, les périodes transitoires et des dispositions transitoires et abrogatoires appropriées sont déterminées par les législations fédérales, cantonales et communales dans un délai de 2 ans.  Tout juge en fait respecter l’esprit selon la bonne foi, y compris face à des textes étrangers.  Version 7.9.3  Le texte français fait foi.  Version suite à la séance avec les AAA+ et comités 2019 et 2020. Résumé: Dividendes francs, des francs à nouveau francs de dettes pour nous, héritiers des Francs…      Dividendes pour tous en évitant les gaspillages pollueurs par micro-taxe, appel à l’intelligence collective    Promesses de signatures, comités de soutiens:   https://forms.gle/mQ6ij6xzs1En4skN7   Exemples d’arguments qui pourront nous être opposés et des réponses à y apporter ( unité de matière, de forme, etc… ). Texte des années 1970 pour le vieux système qui date un peu mais très intéressant pour voir les arguments J au sujet d’une initiative non rédigée, et des libertés possibles, sous unité de matière, de forme, des relations fédéralistes, des cantons, communes.. etc.. https://www.amtsdruckschriften.bar.admin.ch/viewOrigDoc/10101064.pdf?ID=10101064 Pour votre soutien et remarques…   Pour ceux qui n’ont pas encore signé… en cas d’accord, merci d’imprimer et de me retourner ce formulaire signé par un ou des citoyens suisses majeurs.   comité initiative  Nous avons déjà lire la suite

  • lire la suite

    Blagues tordantes du goulag… et du communisme… qui vient chez nous. Ils ont réussi en effet l’exploit de fabriquer des queues bâillonnées et silencieuses  en Suisse. Ils vont réussir le reste si on ne prend pas garde, et vite ! Ah, le ”paradis” communiste sur terre, que c’était beau… (blagues seulement pour ceux et celles encore capables de lire entre les lignes du covidisme… )… Trois prisonniers en camp : -“J’avais une montre qui retardait et je suis arrivé plusieurs fois en retard : ils m’ont collé trois ans pour sabotage de l’économie !” -“Moi, ma montre avançait, et je suis arrivé plusieurs fois en avance : j’ai eu quatre ans pour espionnage !” -“Eh bien moi j’avais une montre toujours à l’heure, grâce à elle j’étais ponctuel et ils m’ont mis cinq ans pour utilisation de la technologie étrangère !” Trois prisonniers en camp : -“J’avais une famille à nourrir et j’ai pris des œufs pour moi au kolkhoze : ils m’ont collé 10 ans pour sabotage de l’économie populaire !” -“Moi, j’ai hébergé l’un de mes élèves dont les parents avaient été arrêtés : j’ai eu 20 ans pour complicité avec des ennemis du peuple !” -“Eh bien moi je n’ai rien fait du tout et ils m’ont mis 10 ans ans tout de même !” -“Ne nous prends pas pour des cons, mon vieux : pour rien du tout, c’est 5 ans !” Trois prisonniers en camp : -“J’ai pris position pour la ligne du camarade Itoff Méyachev au Congrès : ils m’ont collé 5 ans pour déviationnisme !” Le second dit : -“Moi, je me suis opposé à cette ligne : j’ai eu 20 ans pour manque de confiance dans le Parti !” Le troisième se tait. Les deux autres le regardent avec insistance, alors il soupire et finit par lâcher : -“Oh, moi c’est très différent : je suis Itoff Méyachev !” Une nuit en 1937, il est trois heure du matin, un homme est soudainement réveillé par des bruits de pas et des cliquetis dans son immeuble, à Moscou. Les bruits se rapprochent, il sue, il est paralysé par la peur… mais sa femme comprend et lui dit : – rendors-toi, chéri, ce ne sont que des cambrioleurs… Un homme s’énerve tellement à propos de la file d’attente à faire pour acheter de la vodka qu’il dit « Je vais aller au Kremlin et je vais tuer Gorbatchev. » Lorsqu’il revient, les autres dans la file lui demandent : « Alors, as-tu tué Gorbatchev ? », et il répond : « Non, la file d’attente est encore plus longue là-bas. » [racontée par Mikhaïl Gorbatchev en 1995 lors d’une interview.] Existe-t-il des droits d’auteur pour les blagues politiques ? – Oui, cela dépend de la qualité de l’histoire et ça peut aller de trois ans à la perpétuité… En 1977, la fille de Sigmund Jähn, premier cosmonaute est-allemand, habite à la Cité des étoiles près de Moscou avec sa mère et est interrogée par la télé. Question du reporter : – « Quand est-ce que ton père revient du cosmos ? – Demain à 12 h 52, répond la fillette. – Et quand est-ce que ta mère revient de chez le boucher ? – Demain ou après-demain, ça je sais pas. Une nouvelle de la Pravda en 1977 : « À la frontière entre notre Union soviétique et la République populaire de Chine labourait un paisible tracteur soviétique. Il fut soudain attaqué par trois chars lourds chinois. Le tracteur soviétique évita les obus, ouvrit le feu et réduisit les agresseurs à néant. » Dans la Forêt-Noire en Allemagne de l’Est, on retrouve une momie. Les savants demandent aux trois plus grands services secrets de la planète de la dater. – « Elle a 2000 ans, déclare la CIA, on l’a trouvé en étudiant l’altération des os. – Elle a 2000 ans, déclare l’INRS, selon les analyses des tissus. – Elle a 20000 ans, confirme le MFS [services secrets Est-allemands]. – Et comment avez-vous trouvé ? demande-t-on. – On a pu la faire avouer. » Khrouchtchev et Kennedy font une course. Kennedy gagne (c’est normal, il est plus jeune et moins gros.) Les médias soviétiques diffusent l’information : « Khrouchtchev brillant deuxième, Kennedy avant-dernier. » Quels sont les trois plus petits documents du monde socialiste ? 1) le livre des gens non surveillés ; 2) les livres de l’imputabilité des comptables ; 3) le catalogue des voyageurs. Les visiteurs de l’Enfer posent souvent cette question au guide : – Pourquoi Léon Trotski est-il dans la merde jusqu’au cou et Vladimir Ilitch Lénine seulement jusqu’à la poitrine ? Lénine n’a pourtant pas tué moins ! – Lénine est debout sur les épaules de Joseph Staline, répond le guide. – Quelle est la théorie marxiste-léniniste sur l’usage de la monnaie en régime communiste ? – Il y a trois types de réponses. • Les « déviationnistes de gauche », c’est-à-dire les sociaux-démocrates qui disent qu’il y aura toujours de la monnaie. • Les « déviationnistes de droite », c’est-à-dire les maoïstes, disent qu’un jour il n’y aura plus de monnaie. • Les marxistes-léninistes orthodoxes disent qu’il y aura de la monnaie pour les uns et pas pour les autres. Quel a été le plus grand conquérant d’Allemagne ? – Le défunt président de la RDA Walter Ulbricht. Il a mis en fuite trois millions de personnes [vers l’Ouest] et fait prisonnier 17 autres millions. Lénine, Staline, Khrouchtchev et Brejnev sont dans un train. Soudain le train s’arrête dans la forêt. Lénine analyse la situation, et déclare : – « La voie devant nous a été volée. On va prendre des morceaux derrière le train et les mettre devant. » Sitôt dit, sitôt fait. Mais ça n’avance que lentement et péniblement et Lénine perd tout son prestige. Staline prend le commandement : – « Mettre en prison les mécaniciens. Abattre le chef de train. » Sitôt dit, sitôt fait. Mais le train s’arrête alors totalement. Khrouchtchev prend lire la suite

  • lire la suite

    Trump attaque en justice les réseaux sociaux.  Stop YouTube, Google & Facebook qui sont des criminels soumis aux lois qu’ils violent sans complexes ! Pétition: Stop YouTube & Facebook qui violent les libertés …de presse et qui sont des crminels ! Nous venons d’apprendre la suppression de la chaîne YouTube de France Soir suite à la diffusion d’un interview avec Jean-Marie Bigard et c’est très inquiétant. C’est notamment une violation du premier amendement de la constitution américaine qui protège la liberté d’expression, la liberté de religion, et la liberté de presse, ainsi que le droit de se réunir et de pétition. La censure de la vérité continue aussi notamment avec la suppression de la chaîne de Chloé F., après celle d’Ema Krusi.C’est de la censure politique car objectivement Chloé et Ema n’ont rien fait de mal en participant à des manifestations et à des émissions.Le cas de Chloé est encore plus surprenant car sa position est basée sur ce qu’elle peut vérifier : les statistiques.C’est avant tout ce qu’elle représente plutôt que ce qu’elle aurait dit qui justifie cette censure et nous sommes inquiet de cette radicalisation.Nous voulons une mise en demeure au nom de toutes les personnes ayant subi les affres de YOUTUBE et de facebook notamment demandant un dédommagement de plusieurs millions de dollars sur le fondement duquel Youtube notament n’agit plus comme un « réseau » mais comme un diffuseur avec une ligne éditoriale.Nous exigeons un dédommagement égal à un euro par vue perdue et la réparation d’un préjudice moral pour rupture abusive du contrat. Nous sommes aussi préoccupés par la politisation de YouTube et de Facebook qui font profiter de leur technologie pour favoriser les messages de propagande sur la vaccination et sur la politique, par exemple en imposant le silence sur les graves tricheries et fraudes démocratiques. Nous savons maintenant que la vidéo de 10 millions de vues de Mcfly et Carlito a été planifié et que le parti LREM est impliqué. Ils investissent plus de 24 millions d’Euro dans les réseaux sociaux pour gagner l’opinion des plus jeunes.Quelques faits prouvés : usurpation d’identité, accusations mensongères calomnieuses, utilisation de faux, signalements abusifs et même menaces de mort, ce qui nous a permis de déterminer par la gendarmerie suite à un signalement Pharos de Google l’indentité d’un troll, une femme psychologiquement dérangée qui combat les victimes de pédophiles, plutôt que les pédophiles. Les Gafam protègent et collaborent avec ces criminels qui nvoquent ouvertement satan par oral et par écrit, font partie de sectes lucifériennes et sataniques, abusent de petits enfants et même de bébés, sic, mettent des cellules d’embryons humains avortés dans presque tous les va c cins. en fait des essais géniques bâclés, dangereux, stérilisants et hasardeux qu’ils appellant mensongèrement des va c cins, Vu ces éléments très graves, nous formons une plainte pénale collective ou un groupe de plaignants selon le droit des pays concernés. ​ Des documents divulgués montrent que Google et Facebook se livrent à une dissimulation criminelle depuis des décennies L’équipe d’avocats de Google a commis une énorme erreur en publiant des documents clés demandés par un groupe de procureurs généraux. Des parties des documents qui auraient dû être expurgés ont été laissées à la vue, révélant un comportement illégal de la part de Google en ce qui concerne son monopole publicitaire massif. Le marché de la publicité en ligne de Google, nous le savons maintenant, a longtemps été secrètement truqué dans le cadre d’un système connu sous le nom de «Projet Bernanke». Comme l’explique Matt Stoller, le programme permettait à Google d’avoir «un bras de son activité publicitaire en première ligne pour l’inventaire publicitaire», que l’entreprise utilisait pour s’accorder «des centaines de millions de dollars par an en se donnant une meilleure position dans les enchères. » Nous savons également maintenant que Facebook était également impliqué. «L’accord a été signé, entre autres personnes, par Philipp Schindler, vice-président principal et directeur commercial de Google, et Sheryl Sandberg , directrice des opérations de Facebook.» Non seulement cette petite opération est illégale, mais elle est aussi criminelle . Cette collusion et ce truquage de l’écosystème de la publicité en ligne sont à peu près aussi illicites que possible en ce qui concerne le comportement monopolistique de Big Tech. Le fait que tout cela se soit déroulé en secret pendant tant d’années en dit long sur l’échec de notre système de réglementation actuel à garder les entreprises sous contrôle. Stoller l’explique encore mieux: «Aujourd’hui, les grandes entreprises américaines sont beaucoup trop secrètes, avec un fourré sans fin de règles de confidentialité, de lois sur les secrets commerciaux, et des juges et des exécutants respectueux qui pensent que révéler des informations publiques sur les grandes entreprises est une sorte de scandale», écrit-il. «C’est tellement grave que lorsque la FDA a demandé aux entreprises pharmaceutiques où se trouvaient leurs usines de fabrication au début de la pandémie, certaines entreprises ont cité les règles relatives aux secrets commerciaux et ont refusé de divulguer les informations.» Google et Facebook doivent tous deux être dissous La Federal Trade Commission (FTC) aurait pu intenter une action contre Google en 2012, alors que l’on en savait déjà beaucoup sur la criminalité antitrust de l’entreprise. L’organisme de réglementation n’a cependant pas réussi à le faire, car il travaille avec Google contre nous, le peuple . Ils disent que Dieu travaille de manière mystérieuse, cependant, et le fait que l’avocat de Google ne couvre pas son client en renversant accidentellement les haricots sert de justice poétique que ses péchés ont tendance à le découvrir. Dans ce cas, les péchés collectifs de Google en tant que l’une des sociétés les plus perverses du monde sont désormais pleinement visibles pour le monde. L’entreprise ne se soucie pas moins de suivre des choses comme les lois – celles-ci sont pour les paysans – et maintenant tout le monde le sait. Stoller note qu’il y a beaucoup à apprendre sur cette erreur hilarante. Premièrement, dit-il, les juges rédigent beaucoup trop d’informations sous prétexte de protéger les «informations lire la suite

 

https://www.youtube.com/watch?v=CpaP73nHr6M&feature=youtu.be

Sciences, médias, démocratie: lʹépreuve de vérité. [Melpomene - RTS/Depositphoto]

https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/Neal_David_Sutz:a

Nous venons d'arrêter notre abonnement télé il y a un mois (économie de plus ou moins 400 euros par an en passant) et ne nous basons que sur des sources internet maintenant. Bien évidemment, il faut choisir les bonnes sources, il y a de tout....On aime beaucoup Thinkerview, TV Libertes, Marcel D., CitoiCitoyen, l'heure de se réveiller (LHDSR), Silvano Trotta, Guerre de classe, Thana TV, Insolentiae TV, Le Frexit, Alexandre Lebreton etc... Ils ont tous une chaîne YouTube, facile et rapide....Restons unis et aimons-nous les uns les autres, tout est fait pour nous diviser.... »

https://player.rts.ch/p/rts/portal-detail?urn=urn%3Arts%3Aaudio%3A11803483&autoplay=true&start=0 Crédit image : Melpomene - RTS/Depositphoto Vacarme,

Dimanche 20.12.2020 , 09h06 https://www.rts.ch/play/radio/vacarme/audio/les-echos-de-vacarme-sciences-medias-democratie-lepreuve-de-verite?id=11803483

Les Echos de Vacarme - Sciences, médias, démocratie: lʹépreuve de vérité. Nos épisodes à la radio suisse romande, pendant une semaine !

Depuis lʹapparition de la pandémie, lʹidée dʹune vérité commune, étayée par les faits, semble sʹeffriter de plus en plus. Trente pour cent des Suisses accréditeraient la thèse du coronavirus développé en laboratoire. Les théories du complot fleurissent: la parole scientifique, politique ou médiatique est considérée comme mensongère par une partie de la population. Pendant deux mois - dʹune manifestation anti-masque à Genève au déni de Donald Trump face aux résultats des élections américaines-Vacarme sʹest penché sur lʹépineuse question des faits, du réel et du nécessaire consensus démocratique. Comment faire société lorsquʹon ne sʹaccorde plus sur un sens

..

https://youtu.be/UWZANnkeipQ

(BIG) n.48 – 20 décembre 2020 – par Dino
Vous pouvez toutes et tous être des citoyens-reporters en contribuant à alimenter ce bulletin !
La-le citoyen-ne-reporter est constitutionnellement légitime et n’a pas besoin de carte de presse.


... Manifestation non-autorisée à Berne – mobilisation alémanique dérisoire. Quelques familles romandes sauvent l’honneur. Répression policière démesurée.
On les attendait par milliers en cas d’autorisation de manifester et au moins par centaines en cas de refus. Les Bernois sur leur propre terrain et les autres Alémaniques furent les grands absents le samedi 19 décembre, incapables de prendre l’exemple sur leurs voisins allemands, qui sont les meilleurs à se mobiliser dans le Monde sur le terrain contre la Coronadictature. Cinq de nos militantes et militants, a priori tous venus de Romandie, ont été placés en garde à vue par la police.

Le journal bernois Bernerzeitung parle de « plus de 100 manifestants », majoritairement francophones, criant « Liberté, liberté ». Puis d’un « tas » restant de 50 à 100 manifestants près de l’échiquier… Puis 100 manifestants « n’ayant pas respecté les mesures sanitaires », piégés dans les rues de la Vielle-ville par de nombreux escadrons de police, auraient fait l’objet d’un contrôle d’identité en vue d’une plainte (amende). Les médias nationaux n’ont pas mentionné la manifestation.  
https://www.bernerzeitung.ch/grossaufgebot-der-polizei-auf-dem-bundesplatz-661976129492

Réaction d’Isabelle :
On était plutôt 500 à 600. Il y a eu en effet des débordements avec certains participants. Globalement, les policiers « sympas » mais voilà ... ils ont fait le job qu’on leur demande : intimider et disperser les participants. Je fais partie de ceux qui vont recevoir une amende ou une plainte ma foi. On savait qu’on s’exposait, mais à un moment, on nous oblige à braver les interdits.

Témoignage du jeune homme dont la mère a été embarquée par la police :
Ma mère et moi, ainsi que quelques amis, sommes arrivés un peu avant 16h sur la place de Berne (l'heure prévue du début de la manifestation), on avait des pancartes mais on les utilisait à ce moment-là pour faire signer des référendums qu'on avait pris dessus. On était au beau milieu de la place quand des policiers sont venus contre nous et nous ont encerclés (à savoir qu'on avait les distances et qu'on était moins que dix à ce moment-là). Ils nous ont tout de suite poussés vers le bord et ont pris notre identité, apparemment on gênait... Ils nous ont dit aussi qu'on avait le droit de signer des référendums à condition d'avoir les distances et le masque... Bref, on a dit qu'on était d'accord avec cela et voilà que deux minutes plus tard ils nous disent qu'on doit déguerpir de Berne car on est interdit de la ville pour 48h... Oui, ils venaient de dire qu'on avait le droit de signer des référendums...

Une minutes après nous avoir lâché, nous avons vu une résistante au centre se faire entourer par la police parce qu'elle portait un panneau sur elle (UNE HONTE), nous sommes donc allés avec ma mère la soutenir, en levant nos panneaux aussi (je vous rappelle juste que les panneaux ont était fait pour les référendums qu'on voulait faire signer... Bien sûr, nous nous sommes également fait encerclés par les policiers, ces derniers nous ont emmenés derrière les fourgons (cachés de la vue des manifestants bien sûr !) et nous ont MENOTTÉS et l'un des policiers m'a même dit que j'étais un "petit con" et qu'il fallait réfléchir à mes actes (faire signer des référendums, ou soutenir une pauvre dame sans défense seule au milieu de la police peut-être ?). Nous avions l'impression d'être des terroristes !! Non mais c'est la Corée du Nord ici ou bien ???

Bref, derrière les fourgons, ma mère pleurait en disant "vous êtes inhumains, vous trouvez cela normal?" et moi, en voulant me tourner pour la voir, le policier m'a tourné la tête et presque plaquée contre le fourgon pour que je ne puisse même pas l'apercevoir !! Incroyable, non ? Une fois menottés, pris l'identité une deuxième fois et fouillés nous sommes partis au poste où nous avons dû expliquer nos actes "criminels", ils nous ont refouillés et repris pour une TROISIÈME fois notre identité... Ensuite, ils ont pris chacune de nos feuilles de référendums (nous en avions trois) et nous ont pris nos pancartes. Histoire de vérifier si ce que nous disions était vrai j'imagine ??

Sachez, mesdames et messieurs, qu'à AUCUN moment nous avions été vulgaires contre eux (contrairement à un policier qui m'a insulté) et que nous avons montré aucune résistance lors de notre arrestation.

Sachez également que lorsque nous recevrons notre amende (ils ne nous ont rien dit, mais on s'attend tout de même à en recevoir une...), nous la contesterons IMMÉDIATEMENT et que nous ferons également appel à notre avocat en cas de besoin.

Mis à part cela, je tiens tout de même à préciser que les policiers dans le fourgon ainsi que ceux au poste était plutôt sympathiques, le problème était plutôt sur la place...

Cela s'est passé aux alentours de 16h30, est-ce que par hasard quelqu'un aurait pris des vidéos de ce moment et pourrait m'envoyer en privé ou ici ? Mon pseudonyme Telegram : @rphlr

En vous souhaitant à toutes et à tous de belles et joyeuses fêtes de fin d'année malgré tout ce qui se passe, portez-vous bien et ne lâchez rien, nous sommes sur la bonne voie !

Témoignage de sa maman, Catherine, ... :
Agonie de notre belle démocratie. Sur les cinq personnes emmenées au poste, mon fils et moi avons eu ce privilège. Menottés et embarqués comme de vulgaires criminels. Tout était calme et très pacifique. Nous étions sur la Place fédérale pour faire signer des référendums avec nos panneaux explicatifs posés devant nos pieds. Ceci nous avait été accordé par la police lors du contrôle de notre identité 5 minutes avant notre arrestation. C'est lorsque nous étions à nouveau tranquillement en place avec nos masques sur le nez qu'une femme seule un peu plus loin, portant à bout de bras une pancarte en carton s'est faites sauter dessus par les policiers. Je n'ai pas supporté de la voir malmenée. Je me suis avancée avec mon panneau que j'ai mis bien haut en évidence et mon fils a fait pareil avec le sien. C'est là qu'ils se sont rués sur nous comme si nous étions des terroristes. Mon fils a été jeté au sol, par contre moi pas. Ils nous ont emmené derrière les bus blindés et c'est la que nous avons entendu les autres sur la place crier, "liberté" et "la police avec le peuple". Ça m'a fichu les larmes et je me suis un peu effondrée de voir ces centaines de policiers, armes, matraques, boucliers prêt à foncer sur des personnes qui viennent exprimer leurs convictions sur cette belle place fédérale. La Suisse, pays où la démocratie et les droits de l'homme sont fondamentaux.

Témoignage d’Aline :
C’est bien la police qui a foutu la merde en bousculant les gens et en les poussant avec les fourgons, alors qu’ils nous ont dit qu’on pouvait rester, mais avec les distances et au bord, et tout ça pour que eux entassent les gens dans un coin, amendent les gens pour non port du masque et prennent les identités sans raison et sans nous montrer leurs cartes et en plus ont nous disant qu’ils sont d’accord avec nous, pour finir par gazer les gens, les sprayer au poivre et les embarquer…

Autre témoignage : à venir, merci. Certains ont été retirés !

En visionnant les vidéos de citoyens-reporters, nous pouvons constater que les témoignages, mis à part le dernier, correspondent et que sur l’ensemble, il y a eu au moins 300 à 400 manifestants et non « plus de 100 » comme disent les médias locaux. La participation dérisoire des Bernois et des autres Alémaniques pose un véritable problème.

https://www.facebook.com/carmine.migliaccio.188/videos/1982619778557259

https://www.facebook.com/110351160663671/videos/223419112690208

https://www.facebook.com/110351160663671/videos/223414846023968

https://www.facebook.com/carmine.migliaccio.188/videos/1982609625224941

Reportage de Free Valais 1234 TV :
https://www.youtube.com/watch?v=IehNJl-lcm4

Commentaire :
Où étaient les Suisses-Allemands ? Où étaient les habitants de la Ville de Berne ?? D’éventuels problèmes de communication de l’événement et le fait que depuis des décennies, ce sont de violents groupes anarchistes (Black blocs) et d’extrême gauche qui s’efforcent d’occuper le terrain des manifestations à Berne, donc avec une police anti-émeute nombreuse et rodée, cela ne peut servir d’excuse aux bons citoyens bernois bien sages qui respectent les interdits d’une dictature. C’est assez honteux. Incapables de se mobiliser pour leurs libertés dans leur propre ville ! La police bernoise n’éborgne pas au flashball les honnêtes citoyens comme à Paris sous la dictature Macron…

La quasi absence des Alémaniques sur leur propre terrain montre qu’heureusement et hélas à la fois, Genève et l’ensemble de la Romandie sont en Suisse le bastion de la résistance à la Coronadictature. 

Quant au bilan de près de 100 citoyens amendés et de cinq gardes à vue pour 300 à 400 manifestants, c’est trois gardes à vues de plus que lors de la manifestation autorisée du 29 août à Zurich (près de 4'000 manifestants) et cinq de plus que lors de la manifestation autorisée à Genève (près de 5'000 manifestants) le 12 septembre. Pour rappel, sur 200 manifestants qui ne respectaient pas les mesures sanitaires à la seconde manifestation pour les libertés à Annemasse, dans un lieu pourtant aussi symbolique que la Place de l’Hôtel-de-Ville,où le port du masque est obligatoire, il n’y a eu aucune verbalisation... A Berne, au cœur de la Suisse, on fait donc pire qu’en certains lieux en France sous la dictature Macron…

Au prochain bulletin :

Les explications sur la nouvelle initiative fédérale très importante (il faut 100’000 signatures d’ici à juin 2022) :  
MOUVEMENT DE LIBERTÉ SUISSE
https://fbschweiz.ch/index.php/fr/
https://fbschweiz.ch/images/PDF/STOPP-Impfpflicht-VI-Onlinebogen-fr.pdf

Bilan et analyse de la manif de Genève du samedi 19 décembre en faveur des personnes précarisées par la crise covid.

Une bonne nouvelle pour finir :
Le professeur Fourtillan est enfin libre !

https://www.youtube.com/watch?v=1KrquVGFWnk

Joyeux Solstice d’Hiver à toutes et à tous ! Nos ancêtres célébraient cette date particulière, à partir de laquelle les jours commençaient à se rallonger. D’ailleurs, le mot français Noël prend ses racines dans le germanique ancien. En allemand moderne, « neue Helle » signifie « nouvelle clarté ». Lors de la christianisation de l’Europe centrale, la proximité de la date de la fête ancestrale du solstice de la nuit du 20 au 21 décembre a été fusionnée avec la date de la naissance de Jésus de Nazareth le 24 décembre, pour permettre une acceptation facilitée de la nouvelle religion officielle de la part des populations encore semi-païennes.

A notre époque, la référence à la date précise du solstice d’hiver du 21 décembre permet d’en revenir à une référence cosmologique universelle, quelles que soient nos croyances religieuses ou origine ethniques.

Toutes et tous citoyennes et citoyens de la Terre, unis contre les menaces liberticides de plus en plus concrètes qui planent sur nous, que le Solstice de l’Hiver 2020 représente la marche irrésistible vers la lumière de nos libertés à recouvrer et à défendre !

Totalrevision der Bundesverfassung: Corona-Rebellen wollen mit Initiative Steuern abschaffen

Mit einer neuen Initiative wollen Corona-Rebellen die Schweizer Bundesverfassung komplett verändern. Neben wegfallenden Steuern soll auch die ...

Les rebelles du covid ont manifesté à Zurich: «Ce masque est ...

Le Temps-30 août 2020... l'OMS, la Banque mondiale ou le FMI», affirme François de Siebenthal, l'un des instigateurs du référendum contre l'application SwissCovid.

Les «rebelles du corona» vont lancer une initiative populaire

Arcinfo-6 sept. 2020Le Conseil fédéral a fait un coup d'Etat durant la crise du coronavirus. François de Siebenthal, économiste et banquier vaudois. «Le Conseil ...

Corona-Rebellen lancieren eine radikale Volksinitiative

BLICK.CH-6 sept. 2020Die Corona-Rebellen nutzen die Covid-19-Krise, um radikal gegen den Staat ... De Siebenthal, Mitinitiator der Initiative, kritisiert die Schweizer ...«Die Schweizer können Könige sein» – Initiative fordert ...
bluewin.ch-7 sept. 2020Tout afficher

image.jpeg

Le peuple pourrait être appelé à voter sur SwissCovid

Le Temps-20 juil. 2020Même si leur porte-parole s'appelle François de Siebenthal, proche ... Les tests d'identification du Covid-19, selon le comité, ne sont par ...Un Vaudois conspirationniste mène la croisade contre ...
Exhaustif-Tribune de Genève-20 juil. 2020Tout afficher

image.jpeg

Chi sono i "Covid-scettici"?

Rsi-7 sept. 2020Già ora in Svizzera romanda François de Siebenthal punta a coalizzare questa sensibilità (il banchiere ed economista vodese vorrebbe ...

image.jpeg

La liste des pays considérés à risque passe de 29 à 42

RTS.ch-23 juil. 2020... permet d'avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus. Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, ...

image.jpeg

À Genève, les opposants à l'application SwissCovid se font ...

radiolac.ch-23 juil. 2020Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, c'est un ... d'avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus.

image.jpeg

Corona-Rebellen lancieren radikale Initiative: Der Bundesrat ...

ot Oltner Tagblatt-6 sept. 2020... lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.

Les rebelles du covid ont manifesté à Zurich: «Ce masque est ...

Le Temps-30 août 2020... l'OMS, la Banque mondiale ou le FMI», affirme François de Siebenthal, l'un des instigateurs du référendum contre l'application SwissCovid.

Les «rebelles du corona» vont lancer une initiative populaire

Arcinfo-6 sept. 2020Le Conseil fédéral a fait un coup d'Etat durant la crise du coronavirus. François de Siebenthal, économiste et banquier vaudois. «Le Conseil ...

Corona-Rebellen lancieren eine radikale Volksinitiative

BLICK.CH-6 sept. 2020Die Corona-Rebellen nutzen die Covid-19-Krise, um radikal gegen den Staat ... De Siebenthal, Mitinitiator der Initiative, kritisiert die Schweizer ...«Die Schweizer können Könige sein» – Initiative fordert ...
bluewin.ch-7 sept. 2020Tout afficher

image.jpeg

Le peuple pourrait être appelé à voter sur SwissCovid

Le Temps-20 juil. 2020Même si leur porte-parole s'appelle François de Siebenthal, proche ... Les tests d'identification du Covid-19, selon le comité, ne sont par ...Un Vaudois conspirationniste mène la croisade contre ...
Exhaustif-Tribune de Genève-20 juil. 2020Tout afficher

image.jpeg

Chi sono i "Covid-scettici"?

Rsi-7 sept. 2020Già ora in Svizzera romanda François de Siebenthal punta a coalizzare questa sensibilità (il banchiere ed economista vodese vorrebbe ...

image.jpeg

La liste des pays considérés à risque passe de 29 à 42

RTS.ch-23 juil. 2020... permet d'avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus. Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, ...

image.jpeg

À Genève, les opposants à l'application SwissCovid se font ...

radiolac.ch-23 juil. 2020Pour François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire, c'est un ... d'avertir si une personne a été exposée au nouveau coronavirus.

image.jpeg

Et si l'UDC était l'atout de la droite pour conserver la majorité à ...

24 heures-30 août 2020... post-covid, le camp rose-vert est plus que persuadé de reprendre la ... suite de la démission du syndic Von Siebenthal et du traumatisme de ...

image.jpeg

Corona-Rebellen lancieren radikale Initiative: Der Bundesrat ...

ot Oltner Tagblatt-6 sept. 2020... lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.
Référendum Non à SwissCovid .. 

Gesamte Berichterstattung

 

«Die Schweizer können Könige sein» – Initiative fordert Totalrevision der Verfassung

Das Referendum gegen die Swiss-Covid-App hat er bereits mitlanciert, nun hat er Grösseres im Sinn: Der Waadtländer François de Siebenthal will die ...bluewin.chVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona Rebellen Initiative fordert Totalrevision des Staates

Nach dem Referendum gegen SwissCovid gibt es eine neue Corona Rebellen Initiative. Sie will den Schweizer Staat von Grund auf neu aufbauen.Nau.chVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Kritiker lancieren Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung

Steuern abschaffen und ein Grundeinkommen einführen: Diese Forderungen sind Teil einer radikalen Initiative, die bereits am 20. September lanciert werden ...GMX.chVor 3 TagenInternationalbookmark_bordersharemore_vert

Zofinger Tagblatt

Die Coronarebellen sind unzufrieden mit dem Bundesrat - und lancieren eine Initiative für eine Totalrevision der Bundesverfassung. © Keystone. Schon am 20.Zofinger TagblattVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Rebellen lancieren bislang radikalste Volksinitiative

Die Corona-Rebellen nutzen die Covid-19-Krise, um radikal gegen den Staat vorzugehen. Sie wollen die Verfassung komplett revidieren, das Grundeinkommen ...BLICK.CHVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Keine Steuern, aber ein Grundeinkommen: Die Corona-Rebellen lancieren eine radikale Initiative | Luzerner Zeitung

Schon am 20. September will eine Gruppe um den Waadtländer Ökonomen François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung ...Luzerner ZeitungVor 3 TagenMeinungbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Rebellen lancieren radikale Initiative: Der Bundesrat sollte die Kritiker ernst nehmen

Am 20. September lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.Aargauer ZeitungVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

«Wir müssen Grundsatzdiskussionen neu führen»: Cédric Wermuth zur radikalen Initiative der Corona-Rebellen | Luzerner Zeitung

Die Corona-Rebellen lancieren eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung. «Ich begrüsse es, dass solche Vorschläge kommen», sagt Cédric ...Luzerner ZeitungVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Keine Steuern, aber ein Grundeinkommen: Die Corona-Rebellen lancieren eine radikale Initiative

Schon am 20. September will eine Gruppe um den Waadtländer Ökonomen François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung ...Limmattaler ZeitungVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Corona-Rebellen lancieren eine radikale Initiative – Der Bundesrat sollte die Kritiker ernst nehmen | St.Galler Tagblatt

Am 20. September lancieren Coronarebellen um den Waadtländer Ökonom François de Siebenthal eine Initiative zur Totalrevision der Bundesverfassung.St.Galler TagblattVor 3 Tagenbookmark_bordersharemore_vert

Totalrevision der Bundesverfassung: Corona-Rebellen wollen mit Initiative Steuern abschaffen

Mit einer neuen Initiative wollen Corona-Rebellen die Schweizer Bundesverfassung komplett verändern. Neben wegfallenden Steuern soll auch die ...20 MinutenVor 3 Tagen

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »