Ne croyez surtout pas les merdias.

Signez le nouveau référendum contre les subventions aux medias.

Récolter les signatures

Voir www.médias-contrôlés-non.ch et ci-dessous

Votez non le 28 novembre à la loi Covid

YouTube, Facebook violent la liberté d'expression, de religion, et de presse

à qui de droit

Nous venons d’apprendre la suppression de la chaîne YouTube de France Soir suite à la diffusion d’un interview avec Jean-Marie Bigard et c’est très inquiétant. C\'est notamment une violation du premier amendement de la constitution américaine qui protège la liberté d\'expression, la liberté de religion, et la liberté de presse, ainsi que le droit de se réunir et de pétition. La censure de la vérité continue aussi notamment avec la suppression de la chaîne de Chloé F., après celle d’Ema Krusi. C’est de la censure politique car objectivement Chloé et Ema n’ont rien fait de mal en participant à des manifestations et à des émissions. Le cas de Chloé est encore plus surprenant car sa position est basée sur ce qu’elle peut vérifier : les statistiques. C’est avant tout ce qu’elle représente plutôt que ce qu’elle aurait dit qui justifie cette censure et nous sommes inquiet de cette radicalisation. Nous voulons une mise en demeure au nom de toutes les personnes ayant subi les affres de YOUTUBE et de facebook notamment demandant un dédommagement de plusieurs millions de dollars sur le fondement duquel Youtube notament n’agit plus comme un « réseau » mais comme un diffuseur avec une ligne éditoriale. Nous exigeons un dédommagement égal à un euro par vue perdue et la réparation d’un préjudice moral pour rupture abusive du contrat.

Nous sommes aussi préoccupés par la politisation de YouTube et de Facebook qui font profiter de leur technologie pour favoriser les messages de propagande sur la vaccination et sur la politique, par exemple en imposant le silence sur les graves tricheries et fraudes démocratiques. Nous savons maintenant que la vidéo de 10 millions de vues de Mcfly et Carlito a été planifié et que le parti LREM est impliqué. Ils investissent plus de 24 millions d’Euro dans les réseaux sociaux pour gagner l’opinion des plus jeunes. Quelques faits prouvés : usurpation d’identité, accusations mensongères calomnieuses, utilisation de faux, signalements abusifs et même menaces de mort, ce qui nous a permis de déterminer par la gendarmerie suite à un signalement Pharos de Google l’indentité d’un troll, une femme psychologiquement dérangée qui combat les victimes de pédophiles, plutôt que les pédophiles. Les Gafam protègent et collaborent avec ces criminels qui nvoquent ouvertement satan par oral et par écrit, font partie de sectes lucifériennes et sataniques, abusent de petits enfants et même de bébés, sic, mettent des cellules d\'embryons humains avortés dans presque tous les va c cins. en fait des essais géniques bâclés, dangereux, stérilisants et hasardeux qu\'ils appellant mensongèrement des va c cins, Vu ces éléments très graves, nous formons une plainte collective pénale ou un groupe de plaignants selon le droit des pays concernés.

%%votre signature%%



Contre la violation du premier amendement de la constitution américaine qui protège la liberté d\'expression, la liberté de religion, et la liberté de presse
412 signatures

Partager avec vos amis:

     


Dernières Signatures
412
Melina K.
 
1212 
Switzerland 
Oct 23, 2023
411
Jean Louis F.
 
25 BP 1244 Abidjan 
Cote D\'ivoire 
Oct 11, 2023
410
MANGANO E.
 
1206 
France 
Oct 01, 2023
409
Fiorella B.
 
1789 
Switzerland 
Sep 29, 2023
408
Jacques L.
 
31000 
France 
Sep 29, 2023
407
Bernard G.
 
1807 
Switzerland 
Sep 29, 2023
406
Guy B.
 
1807 
Switzerland 
Sep 29, 2023
405
Nathalie C.
 
1613 
Switzerland 
Sep 29, 2023
404
Christina C.
 
1128 
Switzerland 
Sep 26, 2023
403
Christiane L.
 
67340 
France 
Avr 20, 2022
402
Béatrice M.
 
1203 
Switzerland 
Oct 27, 2021
401
Geya B.
 
1937 
Switzerland 
Oct 10, 2021
400
Brigitte P.
 
1223 
Switzerland 
Sep 27, 2021
399
Irene C.
 
63150 
France 
Sep 21, 2021
398
marie b.
 
64000 
France 
Sep 18, 2021
397
Jean-Claude B.
 
1005 Lausanne 
Switzerland 
Sep 09, 2021
396
Philippe L.
 
35400 
France 
Sep 06, 2021
395
Chantal S.
 
74160 
France 
Sep 04, 2021
394
Marguerite G.
 
01350 
France 
Août 27, 2021
393
Lysianne C.
 
74350 
France 
Août 27, 2021
392
Michèle C.
 
1700 
Switzerland 
Août 24, 2021
391
Marie-José Q.
 
1958 
Switzerland 
Août 17, 2021
390
Je réitère vous perdez votre temps j'avais pas assez de place A.
 
1860 
Switzerland 
Août 12, 2021
389
Axel vous P.
 
1860 
Switzerland 
Août 12, 2021
388
Swiss.Church.Of.Satan S.
 
1002 
Switzerland 
Août 11, 2021
387
Beate B.
 
1423 Vaud 
Switzerland 
Août 05, 2021
386
Priscille B.
 
2340 
Switzerland 
Juil 27, 2021
385
Brigitte M.
 
2340 
Switzerland 
Juil 23, 2021
384
Stéphane J.
 
1276 
Switzerland 
Juil 20, 2021
383
Gerhard U.
 
1110 MORGES 
Switzerland 
Juil 20, 2021
382
anne t.
 
35260 
France 
Juil 20, 2021
381
Eric G.
 
29788 
Spain 
Juil 20, 2021
380
Jean-François A.
 
27510 
France 
Juil 20, 2021
379
Sylvain L.
 
J0k3n0 
Canada 
Juil 20, 2021
378
Dominique C.
 
1080 
Belgium 
Juil 20, 2021
377
Ode G.
 
G0L 2L0 
Canada 
Juil 20, 2021
376
Yecin Z.
 
1053 
Switzerland 
Juil 19, 2021
375
Bernadette J.
 
8047 
?? 
Juil 19, 2021
374
denis m.
 
79300 
France 
Juil 18, 2021
373
Anne L.
 
?? 
Juil 18, 2021
372
Nathalie G.
 
13003 
France 
Juil 18, 2021
371
Nicole L.
 
93220 
France 
Juil 17, 2021
370
Monique D.
 
 
?? 
Juil 17, 2021
369
JF S.
 
30100 
France 
Juil 17, 2021
368
Roger L.
 
44420 
France 
Juil 17, 2021
367
Jean-Jacques L.
 
3965 
Switzerland 
Juil 17, 2021
366
Viera G.
 
1150 
Belgium 
Juil 17, 2021
365
JEAN-MARC B.
 
33850 
France 
Juil 17, 2021
364
guy r.
 
20240 
France 
Juil 17, 2021
363
guy p.
 
73170 
France 
Juil 17, 2021

de peter.weigelt@staatsmedien-nein.ch

Communiqué de presse sur le lancement du référendum contre le
train de mesures en faveur des médias

Non au financement des médias par l’État
Le “train de mesures en faveur des médias” menace l’innovation, nuit à la démocratie, distribue des millions aux gros groupes de presse et rend les médias
privés financièrement dépendant de l’État. C’est pourquoi nous avons lancé un
référendum contre la loi sur le subventionnement des médias, qui est inacceptable du point de vue du droit constitutionnel, dangereux du point de vue de la
liberté de la presse et discriminatoire du point de vue de la concurrence.
Avec le “train de mesures en faveur des médias”, la Confédération veut subventionner
les médias privés à hauteur de 178 millions de francs par an. “C’est dangereux pour
la démocratie. Il faut renoncer au subventionnement des médias”, a déclaré Peter Weigelt, ancien conseiller national et président du comité référendaire, lors de la conférence de presse organisée mardi à Berne. Le comité rejette le projet de loi pour des
raisons fondamentales : “La nouvelle loi sur les subventions est inacceptable du point
de vue constitutionnel, préjudiciable du point de vue de la liberté de la presse et discriminatoire du point de vue concurrentiel”, a déclaré M. Weigelt. C’est pourquoi le
référendum est lancé.
Des millions en cadeau aux gros groupes de presse
“La nouvelle loi sur les médias menace l’innovation, affaiblit la liberté de la presse,
distribue des millions aux gros groupes de presse et rend les médias privés dépendants de l’aide d’État”, a déclaré l’éditeur bâlois Christian Keller. C’est pourquoi il rejette la subvention, “même si nous, nous pourrions en bénéficier financièrement”.
Les jeunes prennent clairement position
En tant que représentante de la jeune génération, Evelyn Motschi, étudiante en droit,
a clairement expliqué pourquoi elle, comme beaucoup de ses contemporains, soutient
le référendum. “Je dis non à de nouveaux prélèvements qui impactent les jeunes, mais
oui à la liberté et à la diversité des médias, accessibles à toutes les catégories de la
population”. Les jeunes s’informent presque exclusivement sur Internet, c’est pourquoi
il est totalement incompréhensible que les politiciens perfusent la presse écrite à coups
de millions de subventions.
“Le tournant numérique a eu lieu depuis longtemps. En tant qu’informaticien et jeune
politicien libéral, je ne comprends donc pas pourquoi nous devrions subventionner un
marché qui a déjà changé”, a ajouté Alec von Barnekow, président des Jeunes PLR
du canton de Fribourg. Plusieurs pays voisins, dont la France, subventionnent déjà les
médias directement et indirectement. L’efficacité de ces mesures n’a été prouvée nulle
part, a-t-il dit. “Le meilleur service que la politique puisse rendre à la presse est de la
laisser tranquille”, a déclaré M. von Barnekow.
St-Gall / Berne, 29.06.2021 peter.weigelt@staatsmedien-nein.ch
Communiqué de presse
sur le lancement du référendum contre le
train de mesures en faveur des médias
Conférence de presse du 29 juin 2021 à Berne
“Nous ne nous laisserons pas contrôler par les politiciens”
Le comité référendaire, non partisan et bénéficiant d’un large soutien, réunit des personnalités du monde des affaires et des médias ainsi que des citoyens engagés. De
nouveaux membres nous rejoignent chaque jour, dont de nombreux représentants de
la branche des médias. Pour Philipp Gut, directeur général du comité référendaire, ce
n’est pas une surprise. L’indépendance et la crédibilité sont les atouts les plus importants de la presse, a souligné M. Gut, lui-même journaliste et éditeur : “Nous ne nous
laisserons pas contrôler par les politiciens !” Avec le référendum “NON aux médias
contrôlés”, le comité veut déclencher un “débat urgent sur le rôle des médias dans
notre démocratie”. “Parce que sans médias libres et indépendants, il n’y a pas de public critique. Et sans public critique, il n’y a pas de démocratie.”
Le “train de mesures en faveur des médias” n’était pas seulement dangereux, mais
aussi totalement inutile, a résumé le président Peter Weigelt en reprenant les arguments du comité référendaire : “Les groupes de presse cotés en bourse et les magnats
des médias qui pèsent des millions, qui réalisaient encore de gros bénéfices pendant
la crise pandémique, n’ont absolument pas besoin de subventions.” Il est particulièrement choquant que les journaux gratuits et les médias en ligne libres soient délibérément exclus des subventions. De cette manière, l’État cimente les monopoles médiatiques existants au détriment des petites offres privées et des initiatives régionales.
Contact
Peter Weigelt, président du comité référendaire, 079 541 48 34, peter.weigelt@staatsmedien-nein.ch
Dr Philipp Gut, directeur du comité référendaire, 079 796 15 19
info@médias-contrôlés-non.ch
www.médias-contrôlés-non.ch

Pour arrêter ce déluge de lois absurdes, un moyen, reprendre le contrôle avec la révision totale de la constitution selon son article 193. Inscrivez-vous à www.1291.one. Merci

-Refusez absolument tout type d’injection ou inoculation ARN ou estampillée Covid-19.

-Refusez de signer quoi que ce soit (même s’il s’agit du refus de vaccination lui même) et précisez bien que vous interdisez formellement à la personne de consigner votre refus dans votre dossier médical partagé sous peine de poursuites judiciaires, + campagne de dénonciation nominative sur les réseaux sociaux.

-Ne répondez à aucun numéro inconnu (dictature de l’assurance maladie, contact tracing…) si vous avez un doute décrochez et ne dites rien jusqu’à ce que la personne se présente, prétextez une perte de signal réseau en cas de besoin.

-Désinstallez les applications Swisscovid, Tic,  Ameli et toutes autres applications d’état ou gafam, n’y allez que via un navigateur d’ordinateur sécurisé, si possible Thor sous www.brave.com ou linux .

-Ne scannez jamais aucun QR code, demandez toujours le menu en papier carton classique.

-Levez-vous, boycottez et quittez les lieux qui exigent vos informations personnelles (ou renseignez de fausses informations quand cela est possible). Filmez et diffusez les images des lieux qui pratiquent la discrimination pseudo sanitaire ( nazitaire ) , faites leur la pub qu’ils méritent.

-Comprenez bien que plus de 90% des médias (internet compris) ne répandent que des mensonges exigés par ceux qui les détiennent.

-Intégrez le fait que l’état n’est plus là pour vous protéger mais pour engraisser des multinationales qui dirigent désormais le pays la plupart du temps depuis l’ ONU, l’ OMS, Bruxelles, Genève voir d’outre Atlantique.

-Soyez patients, la vérité éclatera au grand jour tôt ou tard, les négationnistes pro dictature Covid seront considérés comme les collabos qu’ils sont (parfois malgré eux, par ignorance, ou à cause de l’incroyable lessiveuse de cerveau médiatique…)

Jusqu’à la Victoire du Vivant et pour toujours !

Translate »